16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, 2021

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

En route pour le milliard

Réalisé par Dieudo Hamadi

2020 - France, Congo Kinshasa (RDC), Belgique 1h28 – VOSTF
Le film fait partie de la Sélection Officielle Cannes 2020.

En 2000, la ville de Kisangani, en RDC, fut le théâtre d’affrontements entre deux groupes rebelles congolais alliés à l’Ouganda et au Rwanda. Depuis, l'"Association des Victimes de la Guerre des Six Jours" lutte pour la reconnaissance de ce conflit et demande réparation pour les préjudices subis. Lassés par des années de lutte infructueuse, les membres de l’Association ont aujourd’hui décidé de prendre leur destin en main : après un long voyage sur le fleuve Congo, ils iront faire entendre leurs voix à Kinshasa, au cœur des institutions du pays.

Distinctions

2020 : TIFF - Toronto International Film Festival - Toronto (Canada) - Sélection

2020 : Festival de Cannes - Cannes (France) - Sélection officielle

2019 : Mostra Internationale d'Arte Cinematografica - Biennale di Venezia - Venise (Italie) - Prix du Jury - Final Cut in Venice.

 

Dieudo Hamadi

Dieudonné Hamadi ou Dieudo Hamadi est un réalisateur et documentariste congolais né le 22 février 1984, à Kisangani. Il tourne et réalise ses films en République démocratique de Congo, pays qui en 2017 ne possède pas de salle de cinéma.

Dieudo étudie la médecine avant de se tourner vers le cinéma. Depuis 2002, il suit plusieurs ateliers de documentaires et des cours de montage et une formation à la FEMIS, à Paris. Il travaille comme monteur, producteur, et assistant-réalisateur, notamment avec Suka! Productions (Le Cap, Afrique du Sud).

En 2013, Dieudonné Hamadi réalise son premier long métrage, Atalaku, qui raconte la campagne électorale de 2012 en République démocratique du Congo.

En 2014, de retour à Kinshasa, il réalise Examen d'état. Dans ce film, il raconte le parcours des lycéens qui ne peuvent pas payer la prime des professeurs. Pour cette raison, ils sont exclus du lycée et ne peuvent pas passer l'examen d'état qui est l'équivalent du baccalauréat.

En 2017, son film Maman Colonelle est primé au festival du réel. Ce film suit au quotidien, Maman Honorine colonelle dans la police congolaise. Elle est chargée de la protection des enfants et de la lutte contre les violences sexuelles. Documentaire en compétition à Besançon et primé.

 

 



Avec l'appui média de : 
L'Est Républicain Topo le magazine régional des jeunes Diversions maCommune.info  Africultures
Radio France Bleu Besançon RCF RadioSignis

Avec l'appui de : 
Megarama Beaux-Arts