16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, 2021

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

Bayiri la patrie

Réalisé par S. Pierre Yameogo

Avec Tina Ouedraogo, Bil Aka Kora, Blandine Yameogo
2010 France Burkina-Faso VOSTFR 1h30 mn

Des rebelles tentent un coup d’Etat, la Côte d’Ivoire bascule dans le chaos. Un village Ivoirien où vivent essentiellement des Burkinabés est attaqué. Les émigrés sont chassés du pays et jetés sur les routes. C’est le début d’un long exil. Durant l’exode, Biba est séparée de sa mère. A la frontière Ivoirienne, les militaires pratiquent une fouille toute particulière. Biba fait partie des victimes, tandis que sa mère y échappe. Cette dernière parvient à atteindre la frontière Burkinabé où un camp de réfugiés s’est progressivement mis en place. Désemparée et sans nouvelle de sa fille, la mère prie Zodo, coupeur de route, de retrouver Biba moyennant finance. Celui-ci parvient à trouver la jeune femme dont il tombe amoureux et la ramène au camp. Cette fois, c’est la mère qui a disparu. Suite à la fouille particulière Biba est enceinte. Mouna, une amie, lui conseille de faire croire à Zodo qu’elle porte son enfant. Biba s’exécute. Contrainte de résider dans le camp de réfugiés le temps de sa grossesse, Biba découvre la réalité des lieux : La solitude, l’errance, la maladie et la mort..

 

 

Biographie

S. Pierre Yameogo

Pierre Yameogo est un réalisateur burkinabé né le 15 mai 1955 à Koudougou au Burkina Faso et mort le 1er avril 2019 à Ouagadougou

Pierre Yameogo a fait ses études en France au Conservatoire Libre du Cinéma Français et à l'Université Paris VIII. Il a fondé les sociétés de production Afix Productions et Dunia Productions qui produisent ses propres films ainsi que les films d'autres réalisateurs burkinabé.

En 2005, son film Delwende a reçu le prix de l'Espoir au Festival de Cannes - Un Certain Regard

 

 



Avec l'appui média de : 
L'Est Républicain Topo le magazine régional des jeunes Diversions maCommune.info  Africultures
Radio France Bleu Besançon RCF RadioSignis

Avec l'appui de : 
Megarama Beaux-Arts