16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon 2017

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

Maintenant ils peuvent venir

Réalisé par Salem Brahimi – France - Algérie2015 VOSTF 1h35

avec Amazigh Kateb, Rachida Brakni, Farida Saboundji

Fin des années 80 en Algérie, le socialisme se meurt et l’islamisme d’importation afghane plonge le pays dans la tragédie : 200 000 morts. Sur injonction de sa mère, Nouredine épouse la belle Yasmina. Avec elle, il apprendra l’amour, la famille, la résistance. Malgré l’horreur. Mais rien n’échappe à la violence islamiste. Cerné par les terroristes Nouredine serre sa fille contre lui aussi fort qu’il l’aime. À en mourir.

Chronique des années noires en Algérie, entre fraternité et famille, résistance et poésie, sang et larmes.

Biographie

Né en 1972 à Londres, Salem Brahimi est un producteur et réalisateur franco-algérien, diplômé de l'EDHEC. Après avoir coréalisé un long métrage documentaire avec Chergui Kharoubi, intitulé "Africa is Back - The 2nd Panafrican Cultural Festival of Algiers" (Algérie / 93' / 2010), sur le Festival Panafricain d'Alger de 2009, il réalise Abd El Kader, un long métrage documentaire sur l'Emir Abdelkader. En 2014 il réalise un long métrage de fiction : Maintenant ils peuvent venir adapté du roman éponyme d'Arezki Mellal avec qui il a écrit le scénario. Il a par ailleurs produit des long métrages de fiction et des documentaires (entre autres Mon Colonel de Laurent Herbiet en 2006, Cartouches Gauloises de Mehdi Charef en 2007), tous deux coproduits avec KG Productions, Eden à l'Ouest, de Costa-Gavras (2009) et Selves and Others d'Emmanuel Hamon.

KNISTERN DER ZEIT

Réalisé par Sybille Dahrendorf / 2012 / 1h46 min VOSTF - Documentaire

La colline de Laongo, quelque part sur le plateau central du Burkina-Faso…

En 2008, Un cinéaste et homme de théâtre allemand Christoph Schlingensief décide de créer de toutes pièces un « village-opéra » regroupant salle de spectacles, école, dispensaire…

Un architecte burkinabé, Diébédo Francis Kéré, lui apporte son art de réinterpréter les techniques de constructions traditionnelles dans des architectures contemporaines.

Malgré la disparition de Christoph Schlingensief en 2010, le village est construit, prend forme et vie, et accueille les populations des alentours.

Voici l’histoire de cette utopie bien vivante et encore en construction…

Informations et renseignements : 03.81.83.40.60 ou ma.fc@wanadoo.fr

Biographie

Sibylle Dahrendorf, née en 1964 à Cologne, s'installe à Berlin en 1992, où elle commence à travailler en tant qu'auteure indépendante pour diverses chaînes de télévision. Pour ses reportages, elle s'est rendue en Colombie, au Mexique, en Israël et au Kosovo. En 1998, elle entame une longue et longue collaboration avec Christoph Schlingensief jusqu'à la mort de l'artiste en 2010. Elle a filmée plusieurs de ses œuvres et actions dans des reportages pour des magazines et des documentaires télévisés. Par exemple, dans le documentaire "Christoph Schlingensief sur le chemin de Bayreuth" (2004), sur son engagement controversé au festival de Bayreuth. En outre, elle a produit plusieurs documentaires sur d'autres sujets, notamment "Moldavie: le triomphe de la jeunesse dans un pays sans jeune génération" (2007) et "Israël: Nous sommes tous de la deuxième génération" (2008).

En 2009, elle a réalisé un portrait de Schlingensief pour la série télévisée "Germany Your Artists". En 2012, son film documentaire sur le dernier projet encore inachevé de son ami, décédée deux ans plus tôt, a été réalisé: "Crackle of Time - Christoph Schlingensief et son village d'opéra au Burkina Faso".


Avec la collaboration de : 

avantage jeune Planoise Mandela Bains DouchesUniversité ouverteLes oiseauxCCASMaison de l'architecturecinemaviaCinema Victor Hugo aparr Bains Douches    Sandales Empedocles  irts

Avec l'appui média de : 

Est Planoise Mandela Diversions Macommune  France Bleu rcf Radio Campus Radio Bip Radio Shalom Villages FM

Avec l'appui de :

Fraternite generale