16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon 2017

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

Etudiants maghrébens

Voix Maghrébines

A.C.E.M

Association Culturelle des Etudiants Maghrébins

Présentation des courts métrages  et animation musicale:

L’Association Culturelle des Etudiants Maghrébins propose neuf films venant de quatre pays. La richesse de la cinématographie maghrébine n’a pas fini de nous surprendre. Le choix des films s’est basé sur une volonté de toucher un large public en proposant des films de différents genres (drame, comédie, animation, etc.).

Durée totale : 118 min – Mardi 10 novembre à 19h. Petit Théâtre de la Bouloie.

Les fleurs de Tiwilit :

Réalisé par : Wassim Korbi - Tunisie, avec Salem Bendou, Aîcha Ennajem, Durée : 13’,

 C'est l'histoire d'un couple qui vit hors du temps. Le mari décide d'emmener sa femme vers une destination inconnue. Le destin les jette dans un mystérieux périple, et échouent dans un espace ne portant aucune trace humaine. Un voyage cyclique dans un temps féerique.

La pelote de laine :

Réalisé par : Kadija Leclere,  -Maroc avec Aya Lahouissi, Durée : 14’,

Aya, 8 ans, va à l’école grâce au parrainage d’une ONG. Un jour, la professeur annonce un cours de tricot. Aya veut envoyer l’objet tricoté en cadeau à son parrain. Elle doit amener la laine et les aiguilles à l’école, mais sa mère n’a pas d’argent.

Courte Vie :

Réalisé par : Adil Fadili - Maroc, avec kanater Ismail, Bisbis Chafiq, Durée : 16’,

La surprenante vie de Zhar et aussi l'évolution du monde entre 1970 et 2010 : Zhar est né sous le signe de la malédiction dans les années soixante-dix. Livré à lui-même dans la ville de Casablanca, sa vie dérive et devient le théâtre de ses nombreux échecs. Le film retrace son parcours et expose en parallèle les événements qui ont marqué non seulement le Maroc de l'époque, mais aussi le monde.

Mokhtar :

Réalisé par : Halima Ouardini - Maroc, avec Abdallah Ichiki, Omar Belarbi, S’fia Moussa, Durée : 16’,

Mokhtar, un enfant chevrier découvre un jeune hibou aux pieds d’un arbre à chèvres. Dans la région, un hibou est le signe d’un mauvais présage. Le soir, Mokhtar décide de rapporter sa trouvaille à son père, un homme taciturne et superstitieux. L’enfant se heurte à l’ignorance de son père avant de commettre un acte désespéré sous les yeux clairs et ridés de sa grand-mère, une femme fatiguée témoin impuissant de ce drame marocain teinté de merveilleux et de fatalité. Basé sur une histoire vraie.

Le défunt :

Réalisé par : Rachid El Wali - Maroc, avec Aïcha Mahmah, Amal al-Atrach, Nadia Alami, Mohamed Benbrahim, A. Miftah Elkhir, Zakaria Atifi, Durée : 12’,

Un jour de deuil : une famille, plusieurs personnes, une veuve, plusieurs avis.
La caméra reste fixe pour encadrer une maison où se déroule la cérémonie funéraire d'un homme âgé laissant une femme jeune. Les parents du défunt, les uns après les autres, viennent confier devant l'objectif leurs vérités, tout ce qu'ils n'oseraient jamais dire ouvertement aux autres. La caméra devient parfois un confessionnal, parfois le lieu d'exhibition comme dans un talk show.
Un portrait ironique et amer des coulisses d'un mariage forcé et du pouvoir absolu de la télévision.

Le dernier passager :

Réalisé par : Mounès Khammar - Algérie, avec Mohamed Bouchaïb, Durée : 5’,

Un jeune homme saute dans le vide, avant de disparaitre à jamais, son âme rend une dernière visite à ses deux amours impossibles : une femme et une scène de concert.

Les Bruleurs :

Réalisé par : Farid Bentoumi - Algérie, avec : Samir HarragSalim KechioucheDriss Ramdi, Durée : 15’.

Amine, un jeune Algérien, achète un caméscope afin de garder des souvenirs de sa famille. Avec quatre amis, ils se lancent dans une traversée de la Méditerranée. Le jeune garçon filme les traces de leur voyage...

L’année de l’algérie :

Réalisé par : May Bouhada – Algérie avec : Catherine FerranMostefa StitiYves Pignot, Durée : 17min30’.

Dans le cadre de l'année de l'Algérie, on cherche des acteurs d'origine maghrébine pour un film historique. Le casting rassemble un certain nombre d'acteurs, fraîchement sortis des cours parisiens. Leur profession les a déjà amenés à miser sur leur physique typé et leur culture familiale. Pour autant, individuellement, chacun a son histoire. Très française.

La poule de Sabaa

Réalisé par : Rafiq Omrani - Tunisie, avec :, Durée : 10’.

Avant de dormir, Sabaa demande à sa mère de lui raconter une histoire. Entre la version de Maman et l'imaginaire de Sabaa, c'est une histoire inattendue qui émerge…

 

A.C.E.M

Association Culturelle des Etudiants Maghrébins

Association fondée par des étudiants maghrébins de Besançon avec pour objectif le partage intercommunautaire (communautés maghrébine et franc-comtoise).

Activités  proposées : accueil des nouveaux étudiants maghrébins (accompagnement dans les tâches administratives, la recherche de logement, les guider dans la vie quotidienne), animations (activités para universitaires) , ateliers de calligraphie, randonnées, projections de films…,  rencontres intergénérationnelles (intervention dans des maisons de retraite, partages d’expériences personnelles et professionnelles).

Contact :  Ayoub Hadrane (Président) : 07 60 14 99 53 -  acem.besancon@gmail.com

Sur Facebook : Association Culturelle des Etudiants Maghrébins - Franche Comté

Nous irons vivre ailleurs

Réalisé par Nicolas Karolszyk – France 2013 1h15

Avec Christian Mupondo, Léticia Belliccinni, Abou Ndend

Quelque part en Afrique, Zola se laisse convaincre par un énigmatique et charismatique chef d’entreprise que l’Europe est la seule sortie de secours à ses galères. La peur au ventre, Zola décide donc d’entreprendre un périlleux voyage pour la France.

Bande annonce

Biographie

Né et élevé à Versailles, en France, Nicolas Karolszyk est diplômé d'une maîtrise en communication audiovisuel.

En tant qu'assistant, il a travaillé avec de nombreux réalisateurs établis qui lui ont enseigné les ficelles du métier, que ce soit dans l'industrie de la musique, de la télévision et l'industrie du cinéma.

Expérimenté par toutes les années passées sur les fusillades, Nicolas style unique combiné avec curiosité et un désir d'essayer de nouvelles choses ont de lui l'un des talents à surveiller fait.

 

COLLECTIF de DEFENSE des DROITS et LIBERTES des ETRANGERS (CDDLE)

Le CDDLE est un collectif d’organisations et d’individus qui se retrouvent sur des valeurs communes de défense des droits et libertés des étrangers désireux de vivre en France. Il aide et soutient TOUS les étrangers qui viennent aux permanences pour la constitution de leurs dossiers, pour faire valoir leurs droits en préfecture et/ou devant les organismes officiels, pour obtenir une régularisation comme dans le cadre de l’intégration par le travail ou la maladie.

Il est à l’initiative de la création d’une antenne départementale du Réseau Education Sans Frontière (RESF25) qui s’occupe plus spécifiquement des familles ayant des enfants en âge d’être scolarisés. Il a ainsi pris une part active dans l’organisation des parrainages républicains .

Il (co)-organise des manifestations ou signatures de pétitions servant à dénoncer les politiques, toujours plus restrictives, de contrôle et de régulation de l’immigration.

Permanences :       lundis de 18H à 20H

15, rue Brulard (8° étage) 25000 BESANÇON.

03 81 88 58 09 (répondeur) Mél : cddle@orange.fr

Et Maintenant Nos Terres

Réalisé par Benjamin Polle et Julien Le NEt

Documentaire – 2015 – France 30 minutes'

Et Maintenant Nos Terres raconte l’histoire de trois résistants à l’accaparement des terres en Afrique, trois héros de la paysannerie qui défendent leurs terres et leur mode de vie face à des investisseurs étrangers. Au Cameroun, Nasako Besingi fait reculer le projet d’une plantation de palmiers à huile porté par un FOND d’investissement américain alors qu’Emmanuel Elong mène une alliance internationale de producteurs en négociation directe avec le groupe français Bolloré. La résistance s’organise également au Sénégal où les éleveurs peuls mobilisent la presse internationale DANS leur combat contre un investisseur italien. Tous refusent d’abandonner leurs terres et se battent pour un autre modèle de développement agricole en Afrique. Un modèle qui existe ! La preuve au Bénin avec le centre Songhaï qui forme chaque année des centaines de jeunes africains à une agriculture biologique et locale. Les alternatives à l’agriculture industrielle se multiplient et font leurs preuves en Afrique. Et Maintenant Nos Terres en fait le récit.

 

Récidev

Réseau associatif franc-comtois de solidarité internationale Collectif d’associations de solidarité internationale, RéCiDev mène depuis son origine en 1996 de nombreuses actions pour plus de solidarité ici et là-bas.

Animateur et formateur sur les thèmes du développement durable et de la solidarité internationale, Coordinateur régional des campagnes Alimenterre et La Semaine de la solidarité internationale, Organisateur du Marché Solidaire de Noël de Besançon, Accompagnateur des porteurs de projet de solidarité internationale, Centre de ressources (livres, DVD, outils pédagogiques), RéCiDev c’est TOUT ça à la fois !

Le festival est ravi, cette année encore, de prêter un de ses écrans pour relayer la campagne Alimenterre !

 
 

Avec le soutien de : 

DRAC cget Bourgogne Franche Comte Grand Besancon Besancon

Avec la collaboration de : 

avantage jeune Planoise Mandela Bains Douches Senacle FRAC Cinema Victor Hugo aparr Bains Douches Cinematheque CNC ligue enseignement Sandales Empedocles aparr irts diocese

Avec l'appui média de : 

Est Planoise Mandela Diversions Macommune africultures France Bleu rcf Radio Campus Radio Bip Radio Shalom Villages FM SignisCNews

Avec l'accompagnement de : 

Fraternite generale Mois du documentaire Destival des solidarites Alimenterre africultures the film foundation World cinema project Centenaire Jean Rouch

Avec l'appui de :

Fraternite generale Bevalot Phox Garage Morel Vitabri Le Criollo FASO TRIBAL Petite fleur