16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, du 5 au 13 novembre 2016

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

16° édition du 5 au 13 novembre 2016

Afri-Mômes : pour les spectacles et surtout celui au Sénacle il est préférable de réserver en contactant Martine Desgranges au 07 68 35 48 94

La Programmation du Festival 2004

COUP DE CŒUR DU PUBLIC
(projection gratuite le dimanche 21 novembre à 18h au Cinéma Marché | Beaux-Arts)
1. LES YEUX SECS
2. LA CAMÉRA DE BOIS

Les Films

DANS LA CITÉE VIDE / NA CIDADE VAZIA - Angola/Portugal - 2003 - 90 min

Réalisation : Maria João Ganga

Avec : Roldan João, Domingos Fernandes Fonseca, Ana Bustorff, Pulquéria Bastos, Custódio Francisco

A peine débarqué de l'avion qui l'amène à Luanda, N'dala, petit réfugié d'une organisation humanitaire, échappe à la surveillance de la religieuse qui l'accompagne et déambule dans la capitale. Il y fait la connaissance de Zé, un garçon de son âge. Ce dernier est fasciné par N'dala qu'il compare à N'gunga, héros de la pièce de théâtre qu'il répète à l'école. Il lui trouve un logement chez Rosita, une jeune prostituée. N'dala y rencontre un truand, Joka, qui lui propose de l'aider à cambrioler un appartement. Tandis qu'à l'école la pièce est présentée, deux coups de feu retentissent dans la ville vide...

2004 : Festival de Rotterdam

GARE CENTRALE - Égypte - N&B - 1958

Réalisation : Youssef Chahine

Avec : Youssef Chahine, Hind Rostom, Farid Chawki, Hassan El-Baroudi, Abdel El-Nagdi

Dans le petit monde des commerçants de la gare centrale du Caire, se détache la figure de Kenaoui, marchand de journaux infirme, qui est obsédé par la belle vendeuse de boissons Hanouma. Mais celle-ci est déjà amoureuse du porteur de bagages Abou Serib. Hanouma repousse Kenaoui qui en perd la tête. L'infirme croit l'avoir poignardée alors qu'il a blessé en réalité une collègue qu'elle avait envoyé à sa place au rendez-vous qu'il lui avait fixé. Comprenant plus tard sa méprise, il essaiera à nouveau de tuer celle qu'il aime.

Dans le cadre du programme "Lycéens et apprentis au cinéma" du Conseil Régional de Franche-Comté

KABALA - Burkina Faso - 2002 - 112 min

Réalisation et scénario : Assane Kouyaté

Avec : Djénéba Koné (Sokona), Modibo Traoré (Hamalla), Fily Traoré (Sériba), Hamadoun Kassogué (Sibiri), Siaka Diarra (Namory), Sory Ibrahima Koita (Fakourou)

Kabala, une petite bourgade du Mandé cruellement frappée par la sécheresse, se débat entre la vie et la mort. Le puits sacré présente des signes de tarissement. Les anciens organisent la danse du feu pour le féconder. Hamalla ne peut y participer en raison de sa naissance douteuse. Humilié, il quitte le village et la femme qu'il aime. Quatre années passent. Hamalla revient au village. Il désire épouser Sokona qui, entre-temps, a été promise à Sériba. Après un conseil de famille houleux, Hamalla doit convaincre les anciens de la nécessité vitale de forer dans le puits sacré, symbole de toute la spiritualité du village.
Sélectionné à la Semaine de la Critique, Cannes 2002.

KHORMA, LE CRIEUR DE NOUVELLES - Tunisie - 2003 - 80 min

Réalisation : Jilani Saadi

Avec : Med Graya, Med Mourali, Ramzi Brari

A Bizerte, petite ville de Tunisie, Khorma est un jeune orphelin qui détonne par la rousseur de ses cheveux et la blancheur de sa peau. Il vit sous la protection du vieux Bou Khaleb qui lui transmet les secrets de son métier de colporteur de nouvelles et de prieur pour les morts.

Les choses changent quand Bou Khaleb, devenu peu à peu sourd, commet une grave erreur : il annonce la mort d'une femme du quartier au lieu d'annoncer le mariage de sa fille. Catastrophe ! Pire encore, le sort s'acharne sur le vieux colporteur de nouvelles puisque, trois jours plus tard, la pauvre femme meurt une deuxième fois, mais cette fois pour de vrai ! Tout le monde accuse alors Bou Khaleb de porter malheur. Il faut s'en débarrasser au plus vite ! Faute d'autres candidats, Hadj Khalifa, le sage du quartier, impose Khorma comme successeur de Bou Khaleb...

L'ENFANT LION - France - 1992 - 86 min

Réalisation : Patrick Grandperret

Avec : Salif Keita, Mathurin Zinze, Sophie-Veronique Toue Tagbe

Deux enfants africains, Oulé et son amie Léna, sont vendus comme esclaves à un puissant seigneur des hautes terres. Léna raconte...
Au village de Pama, sur les terres de Baoulé, hommes et lions vivaient en paix, les premiers sous la protection des seconds. Le même jour, naquirent Oulé, fils du chef Moko Kaouro, et Sirga, fille de Ouara la reine des lions. La brousse décida qu'ils seraient frère et soeur...

LA CAMÉRA DE BOIS - Afrique du Sud - 2003 - 93 min

Réalisation : Ntshavheni Wa Luruli

Avec : Junior Singo , Innocent Msimango, Jean-Pierre Cassel

Un township à proximité du Cap, que la fin de l'Apartheid semble n'avoir pas touché. Deux gamins de 14 ans, Madiba et Sipho, jouent le long d'une voie de chemin de fer. Ils trouvent un pistolet et une caméra vidéo. A Sipho le pistolet et à Madiba la caméra ; leurs destins sont scellés.

Film de l'UNESCO pour la Journée de la Paix 2004

LA VALSE DES GROS DERRIERES - Bénin - 2004 - 72 min

Réalisation : Jean Oudoutan

Akwélé, une bombe popotinesque au doux sobriquet d’antilope incommensurable, rêve de devenir mannequenne-topless. En attendant, elle tient un salon de coiffure à Barbès et économise en vue de prendre des cours de déhanchements langoureux et de solfège. Une petite frappe, Rod, se hasarde sur son parcours et devient le pigeon idéal. Plus coriace qu’il n’y paraît, le volatile bat de l’aile. L’antilope se trouve contrainte de remuer les fesses. S’ensuit un jeu de chaises musicales.

LE MAITRE DES ÉLEPHANTS - France - 1995 - 95 min

Réalisation : Patrick Grandperret

Avec : Jacques Dutronc, Erwan Baynaud, Sotigui Kouyate

A la mort de sa mère, Martin, adolescent de 12 ans, rejoint en Afrique un père qu'il ne connait pas. Reçu plutôt fraichement par ce père plus préoccupé par la réserve dont il a la charge que de ce nouveau fils, Martin va découvrir ce pays et ses contradictions grâce à l'amitié de Fofana et Victor. La disparition des éléphants va rapprocher le père et le fils.

LES CAPRICES D'UN FLEUVE - Sénégal/France - 1995 - 111 min

Réalisation : Bernard Giraudeau

Avec : Bernard Giraudeau, Richard Bohringer, Anna Galiena

En 1787, après un duel, Jean-Francois de La Plaine est exilé sur les côtes d'Afrique comme gouverneur d'une minuscule colonie. Cette histoire raconte l'itinéraire de cet homme du XVIIIe siècle confronté a sa propre révolution en marge de l'Histoire. Il va être confronté aux préjugés, au racisme et fera naturellement l'éloge de la différence.

LES YEUX SECS / AL OUYOUNE AL JAFFA - Maroc - 2003 - 120 min

Réalisation : Narjiss Nejjar

Avec : Siham Assif, Khalid Benchegra , Raouia

Une terre berbère enserrée par un étau de montagnes... Un village de femmes qui offrent leur corps, où seuls les hommes qui paient peuvent entrer. Un village que les vieilles ont déserté pour aller se réfugier derrière l'imposante barrière de neige.

Hala est la chef rebelle et revêche de cette communauté. Elle impose sa loi et dicte les règles. Sa mère, raflée il y a 25 ans et oubliée dans une prison, revient accompagnée d'un homme, un jeune chauffeur de bus, orphelin et amuseur du dimanche. Tout s'ébranle alors, comme une lente agonie avant l'appel d'air.

MA VOIX / NHA FALA - 2002 - 90 min

Réalisation : Flora Gomes

Avec : Fatou N'Diaye, Jean-Christophe Doll, Angelo Torres, Bia Gomes

Musique : Manu Di Bango

On voit "Nah falla" avec le même bonheur qu'une comédie musicale de Jacques Demy : les chants orchestrés par Manu Dibango sont pleins de vie, les danses donnent envie de se dandiner sur son fauteuil, les couleurs sont vives, même le moindre papier-peint servant de décor. Le film démarre véritablement, instaurant un vrai suspens dont on attendra tout le film la résolution, lorsqu'on apprend que Vita, qui part continuer ses études en Europe, ne doit pas chanter parce que sa famille est atteinte d'une malédiction qui fait mourir tous ceux qui s'y risqueraient. Après un début très musical et dansé, on perçoit le drame que cela représente. Nah falla s'avère être une seule et même joyeuse invitation à élever la voix, à prendre la parole, et comme le dit la chanson finale, à oser : "Que faire quand quelqu'un t'empêche d'avancer ? Il faut oser !"
Sélection officielle au festival de Venise 2002.

Dans le cadre des Mardi Curieux

MADAME BROUETTE - Sénégal - 2002 - 104 min

Réalisation : Moussa Sène Absa

Avec : Aboubacar Sadikh Bâ, Ousseynou Diop, Rokhaya Niang

Une femme décide d'en finir avec les hommes et de faire sa vie toute seule. Cette résolution ne l'empêchera de retomber amoureuse d'un homme charmant en apparence mais qui se révélera être un vrai bougre.

Dans le cadre des Mardi Curieux

FILM DANS LE CADRE DE L'HOMMAGE À JEAN ROUCH

LA PYRAMIDE HUMAINE - Côte d'Ivoire - 1959 - 91 min

Dans le cadre de l'hommage à Jean Rouch

Réalisation : Jean Rouch

L'arrivée d'une nouvelle élève, Nadine, est le point de départ d'une analyse des relations inter-raciales au lycée d'Abidjan. Réunis par le metteur en scène, les élèves interprètent leur propre personnage dans une fiction qui se déroule à travers les nouvelles relations entre Blancs et Noirs, faisant apparaître les rapports d’amitiés, les relations sentimentales.

LES DOCUMENTAIRES

CEUX QUI MANGENT LE BOIS - France - 2004 - 50 min

Réalisation : Réza Serkanian - documentaire de création

Lors d’un séjour au Gabon avec une journaliste de l’AFP en poste à Libreville, Réza a souhaité comprendre le fonctionnement de cette société complexe, multi culturelle qui cherche son équilibre.

Sa rencontre avec le Gabon c’est d’abord l’exploitation du bois où il a été frappé du rapport particulier des ouvriers qui vivent avec la forêt et sont une extension de la nature. Au travers d’une entreprise française, toute la société se retrouve depuis les coupeurs venus de toute l’Afrique Noire jusqu’au contremaître français et au directeur de l’entreprise.

Là ou l’AFP donne une certaine image de l’afrique, Réza décide de faire rentrer le documentaire dans l’ordinaire du quotidien des gabonais et découvre au fur et à mesure les habitudes et les « anomalies ». Il montre les différents visages qui composent cette société au travers de Cissé, Malien sans papiers dont le rêve est d’aller en Europe, Nadia jeune femme de ménage qui a du arrêter ses études pour s’occuper de son enfant, Hugues et Brice , médiateurs spirituels Bwiti qui chassent les mauvais esprits. Si ce film ne se focalise pas sur un seul sujet pou personnage, c’est pour donner une succession de taches une image impressionniste de la vie au Gabon.

« Le montage est pour moi une véritable phase de réécriture, l’occasion de tout remettre à plat. Je présenterai donc une étape de travail. En plusieurs morceaux montés, je vous ferai rentrer au cœur de la construction du film et vous demanderai de réagir sur ce que vous ressentez.

ÉYENGUI, LE DIEU DES RÊVES - Espagne - 2003 - 85 min

Réalisation : José Manuel Novoa

Ce documentaire part à la découverte d'une des tribus primitives les plus reculées de notre planète et très rarement filmée, les Pygmées Baka. Rencontre avec un peuple qui, pour préserver son mode de vie ancestral, fuit la modernité au plus profond de la forêt tropicale.

Un jour, ils n'ont plus rêvé. Leur sommeil était chaque nuit dénué de songes. Au même moment, le malheur s'est abattu sur eux. "L'endroit où nous vivions semblait maudit. Il y avait de moins en moins d'animaux et nous commencions à souffrir de la faim." L'un des leurs fut tué par une panthère noire, une jeune femme et sa fille disparurent. "Il se passe quelque chose de terrible, déplore Anguede. Les esprits du Mal nous envoient des malheurs, et nous sommes seuls. Personne n'entend Eyengui."

Eyengui, c'est le dieu protecteur des Pygmées Baka, en Afrique centrale. C'est aussi le dieu de la Forêt. Il règne sur la jungle et ses habitants en communiquant avec les hommes à travers leurs rêves. Pourquoi s'est-il donc subitement tu ? Comment fallait-il interpréter son étourdissant silence alors que le malheur s'abattait sur eux ?

Nommé en 2004 pour le Goya du meilleur scénario original.

LES PYGMÉES BAKAS - Cameroun - 2004 - 26 min

Réalisation : Alain Baptizet

Au cœur de la forêt équatoriale, au confluent du Cameroun, du Congo et du Centreafrique, les pygmées Bakas ont conservé un mode de vie intact. Toujours en dépalcement, les chasseurs traquent inlassablement le gibieret recherche le meil, les baies sauvages et les gros vers palmistes dont ils raffolent, tandis que les femmes et les enfants construisent les huttes de feuilles qui les abriteront provisoirement. Adorateurs de l'Esprit de la grande forêt, dont l'immensité luxuriante les isole mais aussi les protège, les Bakas ignorent sciemment le monde civilisé, et vivent en parfaitent harmonie avec la nature.

LES TCHAMBAS ET DOAYOS - Cameroun - 2002 - 28 min

Réalisation : Alain Baptizet

Perdus dans les contreforts montagneux qui séparent le NIgéria du Cameroun, les Tchambas accordent une grande importance aux rites d'initiation. Pour eux, les adolescents n'ont d'existence qu'à partir de cette tradition, considérée comme la véritable naissance, et déterminante pour leur avenir.

Chez leur voisins Doayos, c'est au contraire autour du passage dans l'Au-delà et de ses rites mortuaires qu'est construite la vie de tous les jours. Des festivités complexes, parfois étalées sur plus d'une semaine, un dialogue permanent avec le défunt, prolongé bien après l'inhumation, orientent le futur immédiat des villages.

Ces coutumes ancestrales parviennent à se perpétuere au fil du Temps et contribuent à la survie des ces communautés africaines.

DANS LE CADRE DE L'ÉCRAN BLANC À L'ASSOCIATION SURVIE

RWANDA, UN CRI D'UN SILENCE INOUÏ - France - 2003 - 52 min

Réalisation : Anne Lainé

Au Rwanda, 9 ans après le génocide des Tutsi, les souffrances qu’endurent des centaines de milliers de personnes rescapées du génocide entravent les stratégies de reconstruction de la société. Les coups de machettes ont blessé, mutilé, le viol systématique des femmes et des petites filles a propagé le sida, et partout il y a cette plaie béante qu’est la souffrance traumatique. Au lendemain du génocide, c’est dans le plus grand dénuement que des hommes et des femmes ont tenté d’apporter des réponses aux séquelles post-traumatiques. En se situant délibérement sur le terrain de la subjectivité des victimes, en respectant la pudeur de leur expression, la profonde humanité de leur témoignage, ce film fait entendre un cri qui n’eut comme écho à l’époque que le silence inouï de la communauté internationale.

DOCUMENTAIRES DANS LE CADRE DE L'HOMMAGE À JEAN ROUCH

BATAILLE SUR LE GRAND FLEUVE - 1951 - 25 min

Réalisation : Jean Rouch

Vingt et un pêcheurs Sorko des îles de Firgoun, Ayarou et Koutougou vont livrer une grande bataille sur le fleuve Niger pour chasser les hippopotames.

Les pêcheurs Sorko chassent au harpon les hippopotames du fleuve Niger. Les pêcheurs construisent une grande pirogue en planches cousues. Avant de partir à la chasse, out un rituel est respecté avec la cérémonie pour interroger le génie du fleuve sur la possibilité et le succès de la chasse. Les pêcheurs partent plusieurs mois sur le fleuve pour la chasse avec des technique anciennes et originales.

CIMETIÈRE DANS LA FALAISE - Niger - 1952 - 16 min

Réalisation : Jean Rouch

Rituel funéraire dogon à l’occasion de la mort d’un homme au village malien d’Ireli au pied de la falaise de Bandiagara.

Le pays dogon, villages de la falaise et des éboulis. Nous sommes à la sain des pluies ou les torrents se gonflent d'eau. Un homme est noyé. Les prêtres font le sacrifice au génie de l'eau avant de ramener le cadavre . Cérémonie des funérailles avec la mise au cimetière où les hommes du village le hissent lentement vers le ciel et le cimetière de la falaise. Phase des condoléances Enfin seuls dans la grotte du cimetière, les hommes replacent les pierres qui en ferment l'ouverture. Tout autour, les squelettes des anciens morts.

Commentaire de Marcel Griaule et Germaine Dieterlen.

LES MAGICIENS DE WANZERBÉ - 1949 - N&B - 34 min

Réalisation : Jean Rouch

A Wanzerbé, au Niger, arrivent des caravanes de marchands touaregs et bella. Sur le marché s’échangent des produits alimentaires ainsi que des poteries, sel, coton, troupeaux…

Un magicien mossi prépare dans sa case, à partir de mil et d’écorce d’arbre qu’il est allé cherché en brousse, un charme magique pour faire engraisser les femmes trop maigres. Il pratique une divination avec les cauries et le tracé sur la terre d’un emblème géomantique.

Il sacrifie des animaux au génie qui le guide. Au cours de la cérémonie collective pour protéger le village du mal, un magicien représentant toute la communauté des magiciens danse sur le rythme des tambours, jusqu’à l’extase. Le chef du village, les magiciens et les jeunes garçons participent au sacrifice offert tous les ans au génie de la montagne protectrice du village.

WASAN KARA - Niger - 1980 - 10 min

Réalisation : Inoussa Ousseini

Chaque année la population d’un petit village met en scène un événement de l’histoire locale : cette année, une parodie de la visite du président du Nigéria au niger

Dans la série fêtes et traditions populaire au Niger.

LES COURTS-MÉTRAGES

TROIS FABLES AFRICAINES - Côte d'Ivoire - 2000

1/ LE CADEAU DE BABADI - 6 mIn
Réalisé par Luis Marques et Claude Gnakouri avec Moohna N’Diaye, Cecile Besse, Robin Shuffield, Philippe Helies, Franck Prunier, Assandé Koichi…

Franck, un européen « d’herboriste sans frontières », vit une belle histoire d’amour avec Babadi, une jeune et jolie africaine. Mais Franck a une femme et deux enfants qui l’attendent pour repartir en Europe. Il tente d’expliquer à sa femme, lâchement, par téléphone son envie de rester en Afrique.

2/ SCOOP - 4 min
Réalisé par Luis Marques et Claude Gnakouri avec Moohna N’Diaye, Cecile Besse, Robin Shuffield, Philippe Helies, Franck Prunier, Assandé Koichi…

Un journaliste accompagné de son cameraman couvrent un bombardement dans une ville africaine. Abrités derrière leur voiture estampillée presse, ils assistent à une fusillade. Une jeune africaine, un bébé dans les bras tente de traverser un pont sous les tirs incessants. Le cameraman hésite à intervenir.

3/ LE SERMON DE LA BROUSSE - 10 min
Réalisé par Luis Marques et Claude Gnakouri avec Moohna N’Diaye, Cecile Besse, Robin Shuffield, Philippe Helies, Franck Prunier, Assandé Koichi…

Après plusieurs jours de marche dans la forêt africaine, un prêtre accompagné d’un interprète africain arrive en vue d’un village complètement isolé. Leur mission apporter la parole de Dieu à ces indigènes encore ignorants. Mais les habitants du village vont-ils boire les paroles de cet envoyé du seigneur en toute naïveté ?

TROIS FABLES À L'USAGE DES BLANCS EN AFRIQUE - Côte d'Ivoire - 1998

1/ LES BLANCS S'AMUSENT - 6 min
Réalisateur : Luis Marques et claude Gnakouri avec Mathurin Nahaunau, Wayala Soro, Arnaud Galibert, Soro Solo…

Dans un petit village perdu au fond de la savane, un homme arrivé à la fin de sa vie décide de déterrer ses maigres économies pour offrir un mouton en dernier sacrifice

2/ BONNE CHANCE TROPHY - 5 min
Réalisateur : Luis Marques et claude Gnakouri avec Mathurin Nahaunau, Wayala Soro, Arnaud Galibert, Soro Solo…

Quelque part dans la savane, un vieillard africain voit surgir un coureur de marathon. Le vieillard réclame son aide pour ramasser du bois mais l’européen, obsédé par sa course, poursuit son chemin. Le vieillard lui souhaite bonne chance.

3/ LES ENFANTS DU GUÉPARD - 6 min
Réalisateur : Luis Marques et claude Gnakouri avec Mathurin Nahaunau, Wayala Soro, Arnaud Galibert, Soro Solo…

Deux organisateurs de rallye en reconnaissance prévoient d’installer une étape sur les terres d’un village proche. Ils pensent s’en tirer, comme la fois précédente, avec de la pacotille et quelques mots. Mais le village s’est préparé à leur venue…

COURTS-MÉTRAGES DANS LE CADRE DE L'ÉCRAN BLANC AU FESTIVAL AYEAYE DE NANCY

BALCON ATLANTICO - Maroc - 2003 - 20 min

Réalisation : Mohamed Tribak et Hisham Falah

Au bord d’une ville, de jeunes adultes se parlent d’amour de confiance et de départ

BINTOU - Burkina Faso - 2001 - 31 min

Réalisation : Fanta Regina Nacro

Une petite ville africaine est le théâtre de l’émancipation d’une mère de famille. Les difficultés sont nombreuses mais la force de caractère de Bintou est là.

GANGBA TITA - Belgique - 1994 - 7 min

Réalisation : Thierry Knauff

Lengé est un des dernier conteurs pygmés du Sud Est Cameroun. Il connaît les récits du commencement du monde. Il chante son dernier chant aux enfants du village.

LE CINÉMA AFRICAIN - France - 1999 - 6 min

Réalisation : François Kolarski

Six interviews chocs, saisi au moment du Fespaco, festival de Ouagadougou. Ce film donne la parole aux réalisateurs, à leurs luttes à leur idée du cinéma africain.

SOURCE D'HISTOIRE - Burkina Faso - 2003 - 22 min

Réalisation : Adama Ramba

Trois enfants vivent paisiblement aux abords d’une village. Non loin de là les troupes rebelles négocient avec le pouvoir central. La négociation échoue.

 
 

Avec le soutien de

Drac Franche-Comté ACSE  Conseil Général du Doubs Ville de Besançon Cinéma Victor Hugo Simon Graphic Bévalot Phox Besançon Garage Morel BesançonGarage Morel BesançonLycée Pergaud BesançonCROUSRECIDEVMaghreb des Films Videlio EventsLe Sénacle

Appui média

L'Est Républicain  France Bleu Besançon  RCF Besançon  Africultures  Signis   Magazine Diversions      Affiche 2016