16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, du 5 au 13 novembre 2016

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

17° édition du 11 au 18 novembre 2017

Appel à films et projet jusqu'au 30 juin 2017 : Accès aux formulaires d'inscription

Programme

Afri-Mômes une proposition de Martine Desgranges et Anne-Christine Derrien .  Avec la participation de Pakoune Bertrand,  Flora Derrien, Chantal Humbert, Nelly Péguillet, Dominique Vuillerez.

BIENVENUE

L’équipe Afri-Mômes est heureuse de vous retrouver cette année pour la 10ème édition de son festival pour les enfants.  A travers, contes, danse, musique, marionnettes, cinéma… vous partirez à la rencontre de l’Afrique,  de sa  culture et de ses traditions.  Cette année  encore : un conte destiné tout particulièrement aux petits de  3 à 7 ans. Pour ce spectacle,  le nombre de places étant limité, il vous est conseillé de réserver au 00000000000.

Bon festival à tous !

Votre programme Afri-Mômes

Pour les spectacles et surtout celui au Sénacle il est préférable de réserver en contactant Martine  Desgranges au 07 68 35 48 94

Samedi  5 novembre 

16h 00 Conte Nuage voyage - Le Scénacle
              De 3 à 7 ans

Dimanche 6 Novembre

10h30 Conte Nuage voyage - Le Scénacle
           De 3 à 7 ans
14h00   Cinéma  Lamb - Cinéma Victor Hugo
             A partir de 8 ans

Mercredi  9 Novembre

14h30 Marionnettes Soundjata, l’enfant lion - Petit Kursaal
            A partir de 6 ans

Samedi   12 Novembre

14h30 Kiboutou petit pêcheur - Petit Kursaal
           A partir de 6 ans

Dimanche  13 Novembre

14h Cinéma  Wé, l’histoire du masque mendiant - Petit Kursaal
           A partir de 6 ans

Contacts

Martine Desgranges 00000000
APACA : 03 70 93 62 38
am.lumieresdafrique@gmail.com
www.lumieresdafrique.com/afri-momes.html

LAMB

Dimanche  6  novembre à 14 h. Cinéma Victor Hugo
précédé par un conte d’Alfred M’Bongo  Entrée : 5€

Drame réalisé par Yared Zeleke.  Avec Rediat Amare, Indris Mohamed, Surafel Teka

France, Éthiopie, Allemagne, Norvège  2015,1h 34min VF

Tout public à partir de  8 ans

Synopsis

Ephraïm, un garçon de neuf ans, vit avec sa brebis Chuni dans les terres volcaniques d’Éthiopie. Lorsque sa mère meurt lors d’une famine, son père l‘envoie, accompagné de sa brebis, chez des parents éloignés dans une région plus verte du pays, loin de leur terre natale dévastée par la sécheresse. Dans ce nouvel environnement, Ephraïm a le mal du pays. Son oncle lui ordonne d’abattre sa brebis pour une fête à venir. Le garçon élabore alors un stratagème pour sauver Chuni et retourner chez lui.

Le film est un récit semi-autobiographique.

Comme Ephraim, le personnage principal de cette histoire, le metteur en scène Yared Zeleke a été élevé en Ethiopie par des femmes ayant de fortes personnalités. Comme lui, il préférait rester dans la cuisine, pour préparer les repas avec sa grand-mère, plutôt que d'aller jouer au football avec les jeunes de son âge. Lorsqu'il avait 10 ans, le chaos dans lequel  pays s'enfonçait l'a séparé de sa famille et de sa terre natale.

Biographie

Exilé aux Etats-Unis, Yared Zeleke étudie d'abord l'agroéconomie, puis décide finalement de se tourner vers le cinéma en intégrant la New York University. En 2009, il écrit et réalise trois courts-métrages : The Quiet Garden, Housewarming et Full. Mais c'est six ans plus tard que sa carrière prend un nouveau tournant, lorsque son premier long-métrage intitulé Lamb est présenté dans la catégorie "Un Certain regard" au Festival de Cannes 2015.
A 36 ans, Yared Zeleke devient ainsi le premier Éthiopien à être sélectionné dans cette catégorie.

Dans le cadre d’un partenariat avec les Francas, ce film sera présenté en séance spéciale le mercredi 9 novembre au cinéma Victor Hugo.

WE, L’HISTOIRE DU MASQUE MENDIANT

Dimanche  13 novembre à 14 h. Petit Kursaal
Précédé par un conte d’Alfred M’Bongo 

Entrée : enfants 3€ / adultes 4€

Long métrage d’animation 3D, Réalisation : Abel Kouamé,

Production : Afrikatoon, (Kan Souffle, N´ganza Hermann, Fabricio)
Côte d’Ivoire, 2015, 65 minutes
Tout public  à partir de 7 ans

Synopsis  :

Dans le village de Kiriyao à l’Ouest de la Côte d’Ivoire étaient vénérés les Glahés, des divinités-masques, intermédiaires entre Dieu et les Hommes. Pendant la cérémonie funéraire du père de Oula, les masques font leur apparition, puis  se retirent après le spectacle. Certains masques retournent dans le bois sacré, d’autres sont rangés soigneusement par leur porteur. Kéï, porteur du Glahé mendiant, le masque le plus pauvre, l’enlève  et le jette sans grand soin. Une voix se fait alors  entendre derrière lui. « Tu aurais pu trouver meilleur endroit pour me ranger. » Kéï se retourne en sursaut et fait comprendre au masque qu’il le porte en attendant d’avoir un masque plus prestigieux comme un masque de sagesse ou un masque guerrier…

 

Africatoon

Créé en 2005, Afrikatoon  est une jeune équipe composée d´illustrateurs talentueux et d´infographistes confirmés. Encadrée par Zohoré Lassane, référence en matière de dessin de presse et de bande dessinée en Côte d´Ivoire, fondateur et directeur de publication du célèbre journal Gbich,  elle a connu son baptême de feu avec la réalisation de "La famille Tchatchallo", une série sur commande de 22 épisodes (5 minutes / épisode) produit par Côte d´Ivoire Télécom. Afrikatoon a aussi travaillé sur divers spots publicitaires en animation 2D et 3D pour des clients installés en Côte d´Ivoire et au Burkina Faso.

Note d’intention :

Les Wê sont un groupe ethnique appartenant au grand groupe krou. Situé à l’Ouest de la Côte d'Ivoire, cette population a beaucoup souffert de l’instabilité politique et militaire du Liberia et de la Côte d’Ivoire. Les Wê ont une richesse socio-culturelle indéniable. Le zouglou, musique ivoirienne internationalement connu tire ses origines en partie du style musical Wê.
A travers son film, Afrikatoon souhaite mettre en lumières  certains codes culturels Wê, présenter les masques et leur place dans la société Wê. Mais Elle veut aussi illustrer des valeurs universelles comme le courage, l’humilité et l’amour dans une ambiance d’humour et de magie.

Kiboutou petit pêcheur

Samedi 12 novembre  à  14h30. Petit Kursaal

Tout public à partir de 6 ans  Durée : 55 mn

LA COMPAGNIE

Auteur, Metteur en scène : Jason Ciarapica

Comédienne : Carine Coulombel

Créateur sons et lumières : Romain Sanchez

Plasticienne : Zoé Van der Waal

Maquettiste : Hafid Bouzemboua

Dessinateur : Louis Gaillardot

Décorateur : Chêne Moreau

Tout public à partir de 6 ans  Durée : 55 mn

L’histoire :

Kiboutou est un petit garçon Kenyan qui vit dans une cabane au bord de la grande eau salée avec son baba, sa marna et sa petite sœur Aallhya. Leur baba malade, les enfants acceptent la grande responsabilité de pêcher de quoi nourrir la famille. Mais ils ont de plus en plus de difficulté à trouver du poisson à cause des monstres de rouille. Les deux enfants, après la rencontre de Mzee, poisson magique aux mille couleurs, vont entreprendre un long voyage pour tenter de sauver la mer. Mzee leur a donné une grande mission, raisonner les monstres de rouilles et leur apprendre à ne pêcher que le stricte nécessaire pour préserver les trésors de la mer.

NOTE D'INTENTION :

Nous voulons transporter les enfants dans ce conte écologique avec légèreté tout en les sensibilisant à la protection de l'environnement et au mieux consommer, en contrant la dureté du réel par le merveilleux.

*Pour ce faire, nous travaillerons les couleurs des différents personnages à travers le jeu de la comédienne mais également grâce aux marionnettes, aux différents costumes et accessoires significatifs, aux projections mais les décors et espaces de jeu auront également une grande part dans l'immersion de l'enfant dans l'histoire. Dans le texte, la ville n'est pas présente tout le temps mais régulièrement les enfants se retrouvent confrontés aux conséquences de cette urbanisation menaçante avec « les espaces désertiques qui s'étendent de plus en plus loin », « la mer qui se vide de ses petits » à cause de cette industrialisation, les femmes du village qui doivent ramasser de plus en plus de coquillages pour contenter « les hommes de la terre d'en face », le port hostile des monstres de rouilles. Ne pouvant pas et ne voulant pas représenter tous ces lieux, la ville, en un seul espace, symbolisera tous les symptômes du mal être de la nature (désertification, ravage aquatique, surconsommation des produits naturels, paysages côtiers défigurés par l'urbanisation et les ports de commerce).*

SPECTACLE VIVANT

 

 

NUAGE VOYAGE

Samedi 5 novembre à 16h Dimanche 6 novembre à 10h30

Scénacle Entrée : Enfant 3€ / Adulte 4 €

Conte. Association Le Jupon à Plumes

Auteurs, metteurs en scène, interprètes : Pakoune Bertrand et Géraldine Rauber
Création sonore : Vassili Bertrand


A partir de 3 ans .  Durée : 45 min

Résumé :

Un petit nuage décide de partir découvrir le monde.  Dans sa migration à travers l’Europe, il rencontre de nombreux amis à plumes qui se joignent à lui. Au cours d’un voyage semé d’embûches, ils arriveront enfin aux portes de l’Afrique. Leur courage et leur amitié vaincront-ils l’adversité ?

 

 

 

 

Pakoune Bertrand

Enseignante en maternelle depuis 1975….aujourd’hui à la retraite, c’est dans le cadre de sa profession, qu’elle est amenée à rencontrer l’univers du conte, des albums de jeunesse.  Au cours de ses années d’enseignement, elle a toujours eu à cœur de mettre en scène les histoires racontées aux enfants à chaque période spécifique de l’année (Noël, fêtes diverses…).
L’évocation des êtres magiques, fées, lutins, elfes, tient une place importante dans sa vie. Elle choisit alors d’en exprimer les récits et se forme à la théâtralisation des contes dans des stages.

Géraldine Rauber

Géraldine possède, avant tout, une formation musicale et un diplôme d’orthophoniste. Dès le début de sa pratique professionnelle, elle croise les chemins du conte. De cette rencontre entre maux des autres et mots de la conteuse naissent des ateliers thérapeutiques. Au fil des années, elle travaille le conte et ses détours : stages auprès de conteurs traditionnels et au centre méditerranéen de la langue orale. En quête de poésie et du chant des mots, elle se passionne pour les contes traditionnels français et les contes populaires russes. Alors elle raconte… dans les écoles, les CMPP, les bibliothèques….mais aussi …à ses enfants.

Spectacle pour petits : réservation conseillée 07 68 35 48 94

 

SOUNDJATA, L’ENFANT LION

Mercredi 9 novembre à  14h30. Petit Kursaal

Entrée : Enfants : 3€ / Adultes 4 €

Spectacle de marionnettes à fil Kathputli avec musique (balafon, kamélé n’goni) et chants.
Mise en scène de la compagnie « L’œil du Cyclope » basée à Lyon.
Tout public à partir de 6 Ans

L’histoire d’un roi infirme

Les devins prédisent un avenir exceptionnel à Soundjata, fils du roi Nare Maghan Konate et de sa deuxième épouse Sougoulou Konte, la femme buffle. Pourtant, les années passent et Soundjata ne marche pas, il se traîne par terre. Le roi meurt et laisse son trône à Soundjata. Mais c’est son frère aîné, Toumani, le fils de la première épouse Sassouma, qui monte sur le trône à sa place. Soundjata subira plusieurs épreuves et réalisera des exploits extraordinaires. Finalement, il deviendra le roi qui unifiera le Mandingue, son royaume, en l’étendant de l'Atlantique au Niger.

Une épopée malienne

L’histoire de Soundjata est tirée d’une épopée malienne du XIIIe siècle célèbre dans toute l’Afrique de l’Ouest. Elle fait partie de la tradition orale des griots. L’épopée de Soundjata oscille entre vérité historique et merveilleux. Elle réfute l’idée préconçue en occident que « l’homme africain n’a pas d’histoire ».

LA COMPAGNIE

La compagnie L'Oeil du Cyclope a choisi de raconter cette histoire en marionnettes à fils Kathputli. Cette technique originaire du Rajasthan se prête à la narration épique et permet un travail sur les étoffes. Les marionnettes ont été réalisées par Aurore Bodin et s’inspirent largement de la statuaire africaine. Des chants traditionnels en bambara (zone linguistique dont Soundjata fut roi) rythment le spectacle, accompagnés par le  balafon et le kamélé n'goni.

Lecture

MINI BIVOUAC

Samedi 5, dimanche 6, vendredi 11, samedi 12 et dimanche 13 novembre.

En partenariat avec la librairie Les Sandales d’Empédocle,  cette année, le mini bivouac rejoint le bivouac littéraire et vous propose, après les spectacles, un panel d’albums, livres de jeunesse, bandes dessinées, documentaires ainsi qu’un choix de DVD pour les enfants.

CASE A LIVRES

Du 5 novembre au  13 novembre
Salle Proudhon. Entrée libre

Dans la salle d’exposition photographique Vues d’Afrique, la Case à Livres est un espace dédié aux enfants. Ils peuvent venir feuilleter, lire, regarder des albums, des documentaires ayant trait à l’Afrique ; ou encore se faire lire des histoires ou des contes.

Les livres mis à disposition, ont été prêtés par  la Médiathèque Départementale du Doubs.

 

 

 

SAVEURS D’AFRIQUE

MENU DE LA RESTAURATION SCOLAIRE

En marge de cette programmation pour les familles, La cuisine municipale « Les petits plats » propose un repas africain aux enfants des restaurants scolaires de la ville de Besançon.

REPAS AFRICAIN

Mardi 8 novembre

Infusion à la menthe

Boulette de bœuf au manioc frais

Millet bio à l'étouffé

Lait mala

Banane rose

Le leben

Le leben ou lait mala est originaire du Moyen Orient et de l’Afrique du Nord. Traditionnellement, c’est un lait caillé consommé après égouttage dans un tissu ou après concentration dans une jarre poreuse qui permet l’évaporation d’une partie de l’eau.

Le manioc

Le manioc est actuellement la base de l’alimentation de nombreux pays africains (Congo, République Démocratique du Congo, Golfe de Guinée). Il est cependant originaire de l’Amérique du Sud et a été introduit en Afrique centrale par les Portugais au début du XVIIème siècle. Sa production annuelle est de 200 millions de tonnes, et il occupe le 5ème° rang parmi les plantes alimentaires mondiales après le maïs, le riz, le blé et la pomme de terre.

La plante
Le manioc est une plante atteignant 2 à 5 mètres de hauteur que l'on rencontre à l’état sauvage de la région amazonienne jusqu’au sud du Mexique. Les racines du manioc sont divisées en faisceaux de tubercules mesurant entre 30 et 50 cm sur 5 à 10 cm de diamètre. Chaque tubercule pèse entre 2 et 5 kg.

Intérêt diététique
La farine de manioc est un aliment très riche en fécule (75 % d’amidon et de sucres), mais est pauvre en protéine (2%).
Au contraire, les feuilles de manioc contiennent 7 % de leur poids frais en protéines.
Le manioc est sans gluten.

Utilisation du manioc : Farine, semoule, bâton de manioc et saka saka
Les racines sont décortiquées, lavées abondamment et  écrasées au pilon. La pâte ainsi obtenue sert à la préparation de farine de manioc, nommée FOUFOU au Cameroun et au Congo.
Entourée de feuilles et cuite à l'étuvée, la pâte donne des bâtons de manioc ou «CHIKWANGUES » qui constituent l'aliment de base d’une bonne partie des Congolais et Camerounais.

Le GARI est une semoule finement granulée obtenue à partir de la pulpe de manioc fermentée, écrasée, tamisée puis desséchée au feu. Le gari est couramment consommé au Bénin et au Togo.

L’ATTIEKE est une spécialité ivoirienne. Il s’agit d’une semoule obtenue après plusieurs étapes de transformation du manioc s’étendant sur deux à trois jours (épluchage, broyage, fermentation, pressage, granulation, séchage, vannage-tamisage, cuisson)

Les feuilles de manioc pilées sont mélangées avec des morceaux de poissons ou de viande, de l’huile de palme et des épices pour donner le plat national du Congo, le SAKA SAKA
 
A Madagascar, les feuilles de manioc pilées et servies avec du riz, des morceaux de viande (zébu ou porc) et mélangées à du lait de noix de coco forme le Ravitoto.

 

 
 

Avec le soutien de

Drac Franche-Comté ACSE  Conseil Général du Doubs Ville de Besançon Cinéma Victor Hugo Simon Graphic Bévalot Phox Besançon Garage Morel BesançonGarage Morel BesançonLycée Pergaud BesançonCROUSRECIDEVMaghreb des Films Videlio EventsLe Sénacle

Appui média

L'Est Républicain  France Bleu Besançon  RCF Besançon  Africultures  Signis   Magazine Diversions      Affiche 2016