16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, du 5 au 13 novembre 2016

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

17° édition du 11 au 18 novembre 2017

Appel à films et projet jusqu'au 30 juin 2017 : Accès aux formulaires d'inscription

Lumières d'Afrique 2004

LUMIÈRES D'AFRIQUE 2004 : UNE BELLE AVENTURE QUI SE CONTINUE

La premier festival en 1996 était un réel pari ! Au fil des éditions, les membres de l’APACA se sont confortés, les goûts affinés et les partenariats développés pour arriver à cette nouvelle propostion, riche, originale et innovante qui devraient répondre aux attentes d’un public nombreux et connaisseur.

Trois lieux de projection en plein centre ville au cinéma Marché Beaux Arts, Au Plazza Victor Hugo et au petit Kursaal pour faire découvrir des œuvres inédites et majeures tant en fiction que documentaire issues de tout le continent africain puisque des films arabophone, anglophones, lusophones et francophones seront présentés. C’est bien la grande Afrique qui s’invite à Besançon, ville natale des frères lumières.

Des partenariats très forts cette année et des ouvertures données à des expressions et pratiques différentes grâce aux trois écrans blancs

Une nouvelle section « mémoire d’afrique » pour faire découvrir ou redécouvrir les images du passé et les premiers films de réalisateurs africains avec une thématique pays. Cette année profitant de l’hommage à Jean Rouch c’est le Niger qui est à l’honneur avec la présence de Monsieur Inoussa Ousieni, ancien ministre de la culture actuellement ambassadeur à l’UNESCO.

Une thématique images du Magrheb avec la venue de Mohamed Bouamari, réalisateur algérien pour donner des clés de lecture.

En tout 7 réalisateurs pour accompagner les films ainsi que des critiques de cinéma et des ressortissants africains présents à Besançon, soucieux de venir échanger sur leurs racines culturelles et l’actualité de leurs pays d’origine.

Une soirée clôture pleine de surprises et des animations dans les rues avec des membres de la Salamandre autour d’une animation le 13 et le 20/11 intitulée « africa Mera »

Enfin une exposition originale d’images d’afrique présentée par des amateurs passionnés épaulés par Hicham Benohoud photographe et artiste marocain et l’ouverture exceptionnelle des fonds du muséum d’histoire naturelle de la citadelle.

Un programme riche et dense où les enfants auront leur place avec des projections dédiée précédées d’un temps de conte africain.

Nous avons donc souhaité faire partager ses différentes lumières d’afrique en montrant les différentes facettes du cinéma que nous seront heureux de partager avec vous

Gérard Marion.

Télécharger le livret de l'édition 2004 »

REMERCIEMENTS :

Cette édition n’aurai pas pu avoir lieu sans l’appui de : Paulette Guinchard Kunstler, Sébastien Maire, Rosine Chavin-Simonot, Michèle Tatu, Janick Lenaour, Joelle Quetglas, Gérard Galliot, Jean-Pierre Bévalot, Michel Pontes, Hicham Benohoud, Samuel Delon, Antoine Simon, Michel Simon, Michel Poly, Sylvain Mariette, Reza Serkanian, Les films du Jeudi, Marc Poivre, Mohamed Bouamari, Maurice Kabore, Bruno Calenge, Thierry Morrer, Arnaud Clade, Jacques Gareau, Cesar, Jean-François Guyonneau, Anne-Cécile Klur, Nadia Mehfla, Anne Lainée, Josette Bos, Alain Baptizet, Inoussa Ousseini, Mylène Belmont, Jose manuel Novoa, Alfred Mbongo, Natacha Siloune, Yves Lethoret, Faïza Seddik Arkam, Maud Jacquey, Vincent Thiriet, Salah Bouaziz.

SEMAINE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE :

Du 13 au 21 novembre 2004 est organisé en France sous l’impulsion du CRID (Centre de Recherche et d’Information pour le Développement) la 7° édition de la Semaine de la Solidarité Internationale. C’est une opération nationale décentralisée qui rassemble tous les thèmes, toutes les facettes, tous les visages de la solidarité internationale. Chaque année des animations se déroulent aux quatre coins de la France pour informer sur les enjeux de la solidarité internationale, aider à mieux comprendre le monde et proposer un éventail de pistes concrètes pour agir en citoyen solidaire.

Depuis le début, l’APACA a fait le choix d’inscrire le festival « Lumières d’Afrique » dans le cadre des propositions de la SSI, pour montrer qu’avec le 7° art la sensibilisation aux réalités internationales pour devenir solidaire était possible. C’est aussi pourquoi en début de chaque séance de 20h il y a la projection d’un court métrage de sensibilisation.

La semaine de la solidarité internationale a reçu le prix « conscience du monde » du conseil de l’Europe.

ARTISANS DU MONDE :

Artisans du monde, association de solidarité internationale importe et vend des produits artisanaux et alimentaires en provenance de groupements de producteurs du sud de la planète. Notre objectif, promouvoir un « commerce équitable » en leur garantissant des conditions de travail et de rémunération décentes. Notre valeur ajoutée : la solidarité ; Artisans du monde partage les objectifs de développement de ses partenaires en leur offrant des débouchés et en nouant avec eux des relations économiques plus justes. Nos partenaires se regroupent dans des organisations démocratiques, qui intègrent à leur projet de production les aspects éducation, santé, développement agricole et informe sur les conditions de vie dans les pays du sud grâce à ses contacts directs et témoigne des actions concrètes menées sur le terrain.

Des produits du commerce équitable seront proposés à la vente par les bénévoles d’artisans du monde avant les séances.

Boutique Artisans du monde 4 rue Proudhon 25000 Besançon – 03 81 83 44 56

ASSOCIATION SURVIE :

L’antenne comtoise de l’association survie a été crée en avril 2004,suite à la rencontre à Besançon au cours de la Semaine de la Solidarité Internationale 2003 avec Monsieur François-Xavier Verschave. C’est une association loi de 1901.

Survie est une campagne de citoyens, inspirée par un manifeste-appel de 126 prix nobels contre la faim et pour le développement (1981), face au constat de la mort par malnutrition ou maladies curables, de plus de 35.000 enfants chaque jour. Survie a ainsi mené depuis plus de 10 ans une campagne sur la perspective d’une loi pour la survie et pour le développement. De nombreux citoyens ont alors fait leur message central de cet appel : la faim et la misère ne sont pas des fatalités mais relève du politique avec trois objectifs : réinventer la solidarité internationale de l’aide aux biens publics à l’échelle mondiale, ramener à la raison la politique africaine de la France, combattre la banalisation du génocide ;

Survie Franche-Comté : Lucile Mouquod – 03 8183 01 35 survie.fcomte@voilà.fr

LIBRAIRIE CAMPONOVO :

Située au centre ville de Besançon, la Librairie Camponovo renouvelle son partenariat avec le festival Lumières d’Afrique en offrant des ouvrages pour le tirage au sort du 20/11. Durant tout le festival des livres d’art sur le Cinéma Africain et l’afrique sous ses multiples facettes ainsi que des œuvres littéraires traitant de l’afrique seront présentés dans la librairie. Une occasion de flâner dans ce bel espace et de continuer à penser aux « lumières d’Afrique ».

MASQUES D'AFRIQUE :

Le muséum d’histoire naturelle de la Citadelle de Besançon accepte durant le festival de rendre accessible ses collections d’art africains qui pour des raisons d’espace ne sont plus montrées au public depuis de très nombreuses années. En préparant le festival, il est apparu évident de mettre en lumière cette belle collection qui a été référencé et photographié par des spécialistes pour une mise en ligne sur internet.

Les deux visites exceptionnelles sont réservées à des petits groupes qui auront la chance, avec le conservateur, de voire ou de revoir des pièces maîtresses souvent inconnues à Besançon.

Les visites ne se feront que sur réservation les 15 et 17/11 à 14h.
Contact 03 81 87 83 36

ÉCRANS BLANCS :

Le cinéma depuis son origine a toujours eu vocation à informer, sensibiliser autant que de divertir. Le 7° art a eu ses courants, ses mouvances, ses grands maîtres, ses penseurs. Il a semblé important cette année à l’équipe de l’APACA de « prêter l’écran » à des structures qui travaillent autour du cinéma ou qui connaissent des moyens riches d’expression différents de ce que nous avons l’habitude de voire. C’est pourquoi trois « écrans blancs » ont été ouverts : Un au programme « Lycéens et Apprentis au cinéma » de la Région de Franche-Comté qui permet aux lycéens de voire dans de bonnes conditions des films originaux. L'actualité faisant que Gare Centrale film Egyptien était programmé, nous le diffuserons en avant première des séances de février 2005. L’association Survie avec le documentaire « Rwanda - le cri d’un silence inouï » permettra en présence de la réalisatrice Anne Lainée de percevoir les traumatismes du génocide 10 ans après. Le festival Aye Aye de Nancy, festival partenaire qui avait accueilli en juin « Lumières d’Afrique» permettra de découvrir des courts métrages, autre écriture du cinéma .

VUES D'AFRIQUE :

Exposition de 6 photographes bisontins, amateurs passionnés, qui présentent les images de leurs voyages dans divers pays du continent africain.

Salle Proudhon à Besançon du11 au 14 novembre de 10 h à 19h. Inauguration le 11 novembre à 18h en présence de Hicham Benohoud, photographe marocain, qui a été en résidence d’artiste à la Saline d’Arc et Senans, édité par l’agence Vu de Paris et qui développe une approche personnelle du travail de la photographie contemporaine.

MÉMOIRES D'AFRIQUE :

Besançon étant la ville natale des frère Lumière, il était évident à l’équipe du festival de faire mémoire du cinéma africain et des premières images tournées sur le contient. Une nouvelle section est inaugurée cette année avec une thématique pays permettant de voire les premières images encore exploitables tournée positivement en afrique (Film restauré par les archives françaises du film, dans le cadre du plan de sauvegarde des films anciens du Ministère de la Culture) la joie de voire des films de 1925 et aussi présenter la première œuvre de fiction long métrage d’un réalisateur africain.. Le Niger est à l’honneur en 2004 profitant de l’hommage à Jean Rouch et de la venue de Monsieur Inoussa Oussieni, ambassadeur du Niger à l’UNESCO.

LYCÉENS ET APPRENTIS AU CINÉMA :

L’opération « Lycéens et Apprentis au Cinéma » a été initiée en 1997 par la Région Franche Comté. L’objectif poursuivi est, non de procurer un simple divertissement aux élèves, mais de leur permettre de rencontrer des œuvres dans leur espace naturel de diffusion : salle de cinéma ou circuit itinérant avec des spécialistes qui viennent donner les clés de lecture des films présentés.
Elle permet actuellement à 11.700 élèves de s’initier à la culture cinématographique par la découverte d’un cinéma de qualité. Pour l’année 2004-2005 les films présentés sont : « Gare Centrale » de Youssef Chahine, « L’homme de la plaine » de Anthony Mann, « L’homme sans passé » de Aki Kaurismaki et un programme de courts métrages régionaux du groupe Medvedkine.
68 % des lycées participent à cette opération, plaçant la Franche-Comté en tête des régions françaises.

COUP DE CŒUR DU PUBLIC :

Les spectateurs sont invités à donner par écrit sur des bulletins distribués avant chaque séance, leur « coup de cœur » avec une note de 1 à 10 pour le film présenté. Les notes seront compilées pour arriver à identifier le film préféré du public bisontin qui sera dévoilé lors de la soirée de clôture le 20 novembre et projeté gratuitement le dimanche 21 novembre. Le bulletin de vote sert aussi pour le tirage au sort effectué à la soirée de clôture permettant d’identifier trois spectateurs qui seront dotés de superbes livres d’arts portant sur l’Afrique offerts par la librairie Camponovo.

Tarifs : Tarif unique pour les projections au Cinéma Marché Beaux Arts de 5,70 € et au cinéma Plazza Victor Hugo et tarif Unique de 4 € pour les films présentés au Cinéma Kursaal.

 
 

Avec le soutien de

Drac Franche-Comté ACSE  Conseil Général du Doubs Ville de Besançon Cinéma Victor Hugo Simon Graphic Bévalot Phox Besançon Garage Morel BesançonGarage Morel BesançonLycée Pergaud BesançonCROUSRECIDEVMaghreb des Films Videlio EventsLe Sénacle

Appui média

L'Est Républicain  France Bleu Besançon  RCF Besançon  Africultures  Signis   Magazine Diversions      Affiche 2016