16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, du 5 au 13 novembre 2016

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

16° édition du 5 au 13 novembre 2016

Afri-Mômes : pour les spectacles et surtout celui au Sénacle il est préférable de réserver en contactant Martine Desgranges au 07 68 35 48 94

Afri-Mômes

Affiche Afri-mômesAfri-Mômes 2012, c’est par ici !

L’Afrique est souvent mystérieuse et méconnue, souvent on pense qu’elle se résume aux tams tams et au soleil… La proposition Afri-Mômes pour le jeune public souhaite faire découvrir des nouvelles facettes du Continent pour les plus jeunes, dès 3 ans, avec des contes, du cinéma, du spectacle vivant et des nouveaux lieux à explorer à Besançon. Une balade formidable pour rencontrer des artistes riches de leurs savoirs, inventifs et disponibles. Afri-Mômes est une initiative qui se veut à la fois exigeante et ludique, aventureuse grâce à ses artistes venus d’ici et de là-bas, familiale par son ambiance, populaire par son coût et généreuse par sa programmation. Vous serez aussi les bienvenu(e)s dans la salle Collard du Kursaal, où sera implanté notre « bivouac littéraire » pour rencontrer des auteurs et découvrir de nouvelles littératures.

Bon Afri-Mômes à toutes et à tous !

Télécharger le programme Afri-Mômes (PDF) »

Votre programme Afri-Mômes

Samedi 10 novembre
16 h 00 Conte Les contes de Marcel
Salle Battant • A partir de 3 ans.

Dimanche 11 novembre
14 h 00 Cinéma Félins
Cinéma Victor Hugo • A partir de 6 ans.

Mercredi 14 novembre
10 h 00 Ciné-contes Les toiles d’Afrique
Petit Kursaal • A partir de 6 ans.

Samedi 17 novembre
14 h 30 Conte Si l’Afrique m’était contée
Centre Nelson Mandela • A partir de 3/4 ans.
16 h 00 Spectacle vivant Un petit Air d’Afrique
Salle Battant • A partir de 3/4 ans.

Dimanche 18 novembre
14 h 00 Cinéma Zarafa
Cinéma Victor Hugo • A partir de 4 ans.

Du 10 au 16 novembre
Visites guidées thématiques de la Citadelle

Mercredi 14 novembre à 15 h 00 et samedi 17 novembre à 10 h 00
Visite du Jardin botanique.

Du 10 au 18 novembre
Exposition Vues d’Afrique • Salle Proudhon, entrée libre. Exposition “Vues d’Afrique” salle Proudhon accessible aux visites scolaires le matin (sur rendez-vous).
Exposition Les Bogolans • Centre Diocésain, entrée libre.

Les Félins

Dimanche 11 novembre à 14 h • Cinéma Victor Hugo
Précédé par un conte d’Alfreb M’Bongo • Entrée : 5 €

Affiche Les Félins

Documentaire • Réalisé par Keith Scholey et Alastair Fothergill • Raconté en français par Pascal Elbé • 2012, Etats-Unis, 1 h 27, VF • Télécharger le dossier pédagogique en PDF • A partir de 6 ans.

En Afrique, au Kenya, dans l’une des régions les plus sauvages du monde, la réserve naturelle du Masaï Mara, les animaux vivent libres et loin des hommes. Au sud du fleuve qui divise ces magnifiques terres, règne le clan des lions mené par Fang. La lionne Layla y élève la jeune Mara. Entre chasse et liens familiaux puissants, c’est la vie d’une famille qui s’écrit. Au nord du fleuve, le lion Kali et ses quatre fils rêvent d’étendre leur territoire. Bientôt, les eaux seront assez basses pour que les maîtres du nord tentent leur chance au sud… Dans cet environnement où chacun joue sa survie chaque jour, Sita, une splendide femelle guépard, tente d’élever seule ses petits. Au fil des saisons, tous ces destins vont se croiser à travers une histoire qui n’est ni inventée ni mise en scène, mais captée comme jamais auparavant, de sa bouleversante intimité à sa spectaculaire beauté… Ce documentaire somptueux, produit pas DysneyNature, est une vraie leçon d’humilité face à la beauté pure et simple de la nature. À voir en famille.

Keith Scholey et Alastair Fothergill

Alastair Fothergill, né à Londres en 1960, est producteur de documentaires sur la nature pour la télévision et le cinéma – série multi primée The Blue Planet (2001), Planet Earth (2006) – et co-directeur de longs métrages Deep Blue et De la Terre. Keith Scholey, né à Dar es-Salaam, Tanzanie, en 1957, est producteur de documentaires sur la nature pour la télévision et le cinéma, et directeur – African Cats de DisneyNature, en partenariat avec Alastair Fothergill. Il est également le producteur exécutif des séries Amérique du Nord pour la chaîne Discovery Channel.

Lire la suite : Les Félins

Zarafa

Dimanche 18 novembre à 14 h • Cinéma Victor Hugo
Précédé par un conte d’Alfreb M’Bongo • Entrée : 5 €

Affiche Zarafa

Animation • Réalisé par Rémi Bezançon et Jean-Christophe Lie • Avec les voix de Max renaudin, Déborah François, François-Xavier Demaison • France, 2012, 1 h 18 • A partir de 4 ans.

Sous un baobab, un vieil homme raconte aux enfants qui l’entourent, une histoire : celle de l’amitié indéfectible entre Maki, un enfant de 10 ans, et Zarafa, une girafe orpheline, cadeau du Pacha d’Egypte au Roi de France Charles X. Hassan, prince du désert, est chargé par le Pacha de conduire Zarafa jusqu’en France mais Maki, bien décidé à tout faire pour contrarier cette mission et ramener la girafe sur sa terre natale, va les suivre au péril de sa vie.

Rémi Beszançon et Jean-Chrstophe LieRémi Bezançon (Le premier jour du reste de ta vie, Un heureux évènement) a fait équipe avec un animateur talentueux, Jean-Christophe Lie, pour raconter les aventures de Zarafa. Ensemble, ils ont travaillé à créer un univers magique en 2D traditionnelle qui fait tantôt penser au dessin de Sylvain Chomet (Les Triplettes de Belleville) , tantôt à celui d’Hayao Miyazaki. Un superbe road-movie graphique et un hommage à des valeurs fortes comme l’amitié, le courage, la liberté, la solidarité et l’altruisme.

Dans le cadre d’un partenariat avec les Francas, le film Zarafa de Rémi Bezançon et Jean-Christophe Lie, sera présenté le mercredi 14 novembre.

Les Contes de Marcel

Samedi 10 novembre à 16 h • Salle Battant
Entrée : enfant 2 € / adulte 4 €

Compagnie Gakokoé • Conteur Marcel Djondo accompagné du musicien Denis Trutt • Durée : 1 h 15 • Tout public, à partir de 3 ans.

La veille de sa naissance, alors que sa mère était en train de faire le ménage, comme par enchantement, une divinité vaudou (Tchamba) lui frotta le ventre avec un cauri tout en prononçant les formules sacrées (magiques ?). Le lendemain le petit Marcel naissait avec dans l’œil le cauri ! Il grandit avec sa mère et ses oncles, prêtresse et prêtres vaudou, qui procèdent par de petites histoires et contes pour faire la divination (Fa).

On retrouve dans les contes de Marcel la verve, l’éloquence et l’humour des séances de divination. Ce sont des contes qui disent et qui chantent l’amitié, l’amour, l’honnêteté, la vie… Beaucoup d’humour et d’interactivité ! On suivra le petit garçon Akongo dans ses maladresses, on comprendra pourquoi le singe n’a jamais réussi à épouser la princesse et quant à la taupe elle n’aura plus jamais envie de faire un pari avec le lièvre…

Et maintenant que le conte vienne !

A l’issue du spectacle dégustation de saveurs d’Afrique

Logo Gakokoe
Compagnie Gakokoe
8, rue Charles Contejean
25200 Montbéliard
Tél : 03 81 91 22 83 ou 06 61 59 10 48
Fax : 03 81 91 22 83
Web : www.gakokoe.com

Les Toiles d'Afrique

Mercredi 14 novembre à 10 h • Petit Kursaal
Entrée : enfant 2 € / adulte 4 €

Ciné-contes mis en scène par Abdellatif Targhaoui, conteur • Séances de courts métrages • Durée : 1 h • Dès 6 ans.

Le Crapaud chez ses beaux-parents, L’Orange Blanche • Court métrage d’animation de Jean-Michel Kibushi Ndjate Wooto • République Démocratique du Congo, 1992, français, couleur, DVD, 13 min • Grâce à la complicité du soleil, du sage des sages et de l’hirondelle, Madame crapaud réussit à trouver la fameuse orange blanche qui redonne vie à son mari et à ses camarades.

Muana Mboka • Court métrage d’animation de Jean-Michel Kibushi Ndjate Wooto • République Démocratique du Congo, 1999, français, couleur, DVD, 15 min • Muana Mboka c’est un « ballado », un « phaseur » ou encore un « moineau », en fait un gamin des rues comme il y en a des milliers dans toutes les grandes villes africaines, vivant de menus larcins, de petits trafics et de prostitution. Pourtant, dans un embouteillage, notre ballado sauve la vie d’un ministre. La récompense ainsi que la rumeur suscitent haine et envie.

Prince Loseno • Moyen métrage d’animation de Jean-Michel Kibushi Ndjate Wooto • République Démocratique du Congo, 2004, français, couleur, DVD, 29 min • Dans un royaume lointain au coeur de l’Afrique, le Roi Muakana Kasongo Ka Ngolo attend pendant de longues années un héritier au trône. Lorsqu’enfin son fils, le jeune Prince Loseno, va être couronné, le roi meurt brutalement. La naissance et la mort sont jumelles dans le destin des hommes. « Tombe le bananier, pousse le bourgeon » dit-on !

Abdellatif Targhaoui, né en 1968 à Casablanca au Maroc arrive en France quelques mois plus tard, son père, qui travaillait à Besançon depuis 1965, venu chercher sa famille alors installée au Maroc. Une éducation française dans une vie privée marocaine. C’est le conte qui lui a permis de prendre conscience de la richesse de ses origines. Le fait de préparer des contes sur l’Orient, l’a incité à se documenter sans cesse. Le conte est une ouverture et une aventure extraordinaire, un voyage auquel nous convie Abdellatif Targhaoui.

Abdellatif Targhaoui
Conteur

38 avenue de l'Île de France
25000 Besançon
+33 (0)6 16 93 50 17

Si l'Afrique m'était contée

Samedi 17 novembre à 14 h 30 • Centre Nelson Mandela
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Par Alfred M’Bongo, conteur • Tout public, à partir de 3/4 ans • Durée 1 h.

Alfred M’Bongo, Congolais, conteur-musicien, auteur-compositeur-interprète. Dans son spectacle, Alfred M’Bongo sait avec talent conjuguer réalisme et étrange. Il ne vous dit pas les contes, mais par sa gestuelle, ses regards, son énergie sur scène, il dessine, peint ou projette oralement des histoires à rebondissements où les larmes et les rires jouent au chat et à la souris.

Quelques contes…

Mossikassika, le petit poussin• Dans une histoire de randonnée initiatique, Mossikassika, un frêle et gentil poussin décide d’affronter le méchant roi responsable de la mort de ses parents. Il rencontrera de grands dangers, et se fera beaucoup d’amis. Mais le roi est redoutable, et va réserver les pires épreuves à Mossikassika…

Le champ d’Elima la Sorcière• Prétentieux, Ndouniama s’aventure dans un champ interdit. Le sortilège l’ayant frappé, sa soeur Matongo entre en scène pour tenter de le sauver. Or, la sorcière est méchante, très méchante et très cruelle…

Le petit Dan & le Dragon • histoire dramatique de deux enfants dont la survie passe pas l’affrontement successif des mystères et des dangers de la forêt, de bêtes sauvages, de la méchanceté des hommes et du féroce dragon…

A l’issue du spectacle dégustation de saveurs d’Afrique !

Un petit air d'Afrique

Samedi 17 novembre à 16 h • Salle Battant
Entrée : enfant 2 € / adulte 4 €

Par l’Atelier Corps et Graphique • A partir de 3/4 ans • Durée 45 min.

Une sélection de contes plein de soleil chantés, dansés et racontés avec humour et émotion par deux acolytes complices… Un spectacle pour petits et grands, rythmé et musical ayant… « un petit air d’Afrique. »

Estelle N’Gouah, tour à tour animatrice, comédienne, danseuse ou maquilleuse, joue sur différents registres pour proposer des voyages sensibles et ludiques au Pays de l’Imagination.

Perrine Dages Desgranges danse, chante et joue avec les arts vivants ; elle enseigne et transmet son plaisir du mouvement en approchant la danse comme un jeu libre d’expression du corps et des sentiments.

À l’issue du spectacle dégustation de saveurs d’Afrique !

Logo Corps et Graphique

Estelle N’Gouah

Tél. : 03 81 63 89 11
ateliercorpsetgraphique@gmail.com

La Citadelle

Du 10 au 18 novembre

Visitez l’un des plus beaux jardins zoologiques de France…

La Citadelle abrite depuis 1959 le Muséum de Besançon créé en 1943, considérablement enrichi depuis, le Muséum est un établissement atypique où nombre de collections naturalisées côtoient des secteurs animaliers très variés

Le Jardin zoologique met l’accent sur la conservation des espèces animales menacées en particulier les fauves, les primates et les oiseaux. A découvrir également les macropodes, diverses espèces d’herbivores et les animaux domestiques à la P’tite Ferme. Ce sont environ 400 animaux (plus de 70 espèces) qui évoluent dans des enclos spacieux et végétalisés.

Le Muséum de Besançon possède une vocation de conservation des espèces menacées qu’il affirme clairement depuis 1998, année au cours de laquelle il intègre l’Association Européenne des Zoos et Aquariums (EAZA). Le Muséum de Besançon s’est par ailleurs spécialisé dans la reproduction d’espèces en danger d’extinction. Ainsi 70 % des espèces présentées au Jardin zoologique sont élevées dans le cadre de programmes d’élevages européens ou internationaux (EEP, ESB, SSP…).

Le Jardin zoologique est divisé en 3 grands secteurs :

  • Le secteur des primates, abrite au totale plus de 20 espèces tel que les tamarins, ouistitis, lémuriens, colobes guéreza, gibbons, singes hurleurs, saïmiris, sakis à face blanche, babouins de Guinée...
  • Le secteur des carnivores héberge 3 espèces : le tigre de Sibérie, le lion d’Asie et la mangouste fauve.
  • Le secteur des oiseaux présente plus de 20 espèces . L’occasion de découvrir les flamants roses, ibis, vanneaux, calaos, touracos, aras, martins de rothschild et cacatoès.

Visites guidées tout public, sur réservation, de l’insectarium et la galerie de l’évolution pendant le festival • Tous les jours, sauf les 17 et 18 novembre • Durée environ 45 minutes • Maximum 15 personnes par groupe • Tarif normal de visite : 3 € • Tarif étudié pour les porteurs du programme Afri-Mômes. • Renseignements au 03 70 93 62 38.

La Citadelle

Rue des Fusillés de la Résistance
25000 Besançon

Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de novembre à mars, de 10 h à 17 h.

Tarifs :

  • Adultes : 6,10 €
  • Pour les moins de 14 ans : 3,05 €
  • Gratuit pour les moins de 4 ans.

L’accès donne droit à la visite de tous les musées.

Le jardin Botanique

Mercredi 14 novembre à 15 h et samedi 17 novembre à 10 h

Visites guidées gratuites • Tout public • 1 h environ.

Dans les serres, approche des plantes des plantes africaines cultivées au jardin botanique avec nombreuses explications par M. Froideveaux sur leur utilité. Un moment rare à ne pas manquer !

Réservation souhaitée au 03 70 93 62 38.

Pour en savoir plus…

Le premier Jardin Botanique de Besançon aurait été créé vers 1580. Depuis, c'est un jardin qui a beaucoup voyagé, occupant au cours du temps plus de 10 sites différents au cœur de Besançon. Il occupe son emplacement actuel depuis 1957, où il a été établi sous l'autorité du Professeur Tronchet dans la tradition des grands Jardins Botaniques. Son dernier remodelage date de 1988, époque à laquelle l'école de Botanique (ou collection systématique) abandonne la présentation stricte et bétonnée des plantes pour une présentation plus souple et agréable pour le grand public.

Les infrastructures du Jardin appartiennent à l’Université de Franche-Comté, de l’UFR Sciences et Techniques, soutenues par la Ville de Besançon à travers la large participation du service des espaces verts.

Labellisé « Jardins botaniques de France et des pays francophones » il est riche d'environ 5 000 espèces de plantes botaniques réparties sur 1 hectare dans des milieux reconstitués représentatifs de la Franche-Comté et du monde entier. Il regroupe une équipe de huit personnes.

Le jardin botanique échange avec 450 jardins botaniques à travers le monde. Il possède ainsi 5000 espèces réparties dans :

  • des milieux reconstitués représentatifs de la région Franche-Comté, dont la tourbière et ses différents stades d’évolution, la corniche calcaire du Plateau jurassien…
  • ses parcelles qui illustrent les ressources végétales utilisées à des périodes historiques différentes : le Néolithique et le XVIIe siècle.
  • ses ensembles thématiques, comme celui des plantes médicinales et celui de l’évolution et de la classification des plantes dans l’espace de l’école de botanique…
  • ses parcelles d’agrément, où l’ombrage de l’arboretum, la roseraie, les plantes aquatiques dans les bassins…
  • l’aérobiologie où les 50 espèces les plus allergisantes de la région sont identifiées et explorées.

Télécharger la plaquette de présentation (PDF) »

Le Jardin Botanique

Place Leclerc
25000 Besançon

Vues d'Afrique

Du 10 au 18 novembre • Salle Proudhon • Entrée libre

Exposition photographique • Durée : 1 h 15 • Age : de 5 à 12 ans.

10 photographes amateurs bisontins passionnés font partager leurs découvertes du continent africain au travers de photographies, comme des carnets de voyage remplis de rencontres et d’expérience.

Pays à rencontrer : Maroc, Sénégal, Cameroun, Bénin, Bukina-Faso, Madagascar, Cap Vert et Tunisie au travers de thématiques différentes (souks, pirogues, marchés, l’eau, paysages…).

Visite accompagnée sur demande pour groupe à partir de 10 persones (au 03 70 93 62 38) • 1 heure environ, avec explication des photographies présentées, démonstration d’instrument de musique et dégustation de jus de fruits. Gratuit.

Plus d'informations dans la section Vues d'Afrique.

Les bogolans

Du 10 au 18 novembre • Centre Diocésain • Entrée libre

Rencontre avec Dramane Diarra, artiste et paysan • Durée 1 heure

À Bobo Dioulasso, au Burkina Faso, il peint toiles et bogolans avec des pigments à base d’argiles et de plantes. Le bogolan est un tissu teint suivant une technique utilisée au Mali, au Burkina Faso et en Guinée. C’est une toile plus ou moins épaisse en coton, filée et tissée d’une petite largeur. Les bandes sont cousues bord à bord pour former des pièces de tissu de dimensions variables. Après une teinture de base obtenue par trempage dans une décoction de feuilles de bouleau d’Afrique ou n’galama et séchage à plat au soleil, l’artiste structure son dessin à la boue fermentée avec l’aide d’un calame ou d’un pinceau. Pour les parties « rouges », une décoction d’écorce de mpécou s’impose. Par la suite, l’obtention des parties blanches de la pièce de bogolan ne se fait plus en frottant ces parties au savon.

Rencontre sur rendez-vous au 03 70 93 62 38 pour des groupes à partir de 10 personnes.

Plus d’informations…

Télécharger la plaquette de présentation (PDF) »

Le blog de Dramane Diarra : http://dramanediarra.blogspot.fr/

Auprès de l’association « Les Amis de Dakoenadia de Bazodoma » : ddfranchecomte@orange.fr
Contact : Dominique Peyre au 03 84 82 42 59

Menu des cantines scolaires

En marge de cette programmation pour les familles, un repas africain est proposé aux enfants des cantines scolaires de la ville de Besançon.

Repas Africain

Jeudi 15 novembre 2012
Agneau kèlèkèlè (ragout d’agneau)
Purée aux patates douces
Lait leben (fermenté)
Pâtisserie orientale

Des lumières sur cette gastronomie

Le leben, ou lait mala, est originaire du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. C’est un lait caillé consommé après égouttage dans un tissu ou après concentration dans une jarre poreuse qui permet l’évaporation d’une partie de l’eau.

La patate douce (Ipomoea batatas) est une plante vivace de la famille des Convolvulacées largement cultivée dans les régions tropicales et subtropicales pour ses tubercules comestibles. C’est une plante vivace à tiges rampantes pouvant atteindre plusieurs mètres de long. Elle produit des tubercules de forme plus ou moins allongée, voire arrondie, à la peau fine. Suivant la variété, la couleur de la peau est beige, brune, jaune, orange, rouge, violette. La chair du tubercule varie également blanc, beige, jaune, orange, rouge, rose, violette. Aussi bien les tubercules que les feuilles sont un aliment de base dans les régions tropicales où elle prend la place de la pomme de terre. En mets salés, leur utilisation est identique à celle de la pomme de terre : cuits à l’eau ou au four, ou bien frits ou sautés mais étant plus sucrés, on peut aussi en confectionner des desserts : compotes, gâteaux, glaces et autres. Et contrairement à la pomme de terre, il peut également être consommé cru. Leur saveur sucrée et leur texture farineuse rappelle un peu celle de la châtaigne. Les feuilles de la patate douce se consomment à la manière des épinards, contrairement à celles de la pomme de terre qui sont toxiques. Elles sont légèrement mucilagineuses et très fondantes tout en ayant quand même un léger croquant. Les jeunes feuilles et les pousses servent de condiments. En Afrique de l’Ouest et à Madagascar, les jeunes feuilles de patate douce sont pilées et blanchies pour être servies avec du riz et de la viandes ou du poisson.

Kélé Kélé

Recette du Sénégal, pour 10 personnes

Ingrédients : 2 kg de viande de mouton • 500 g de patate de Fouta (mœlleuse et sucrée) • 500 g d’oignon • 1 gousse d’ail • 300 g de tomate concentrée • 1 grosse c. à soupe de moutarde • 1 c. à soupe de vinaigre • huile • 2 bouillons de Maggi • sel, poivre

Préparation : Épluchez et coupez les patates en dés, faites-les revenir dans l’huile de friture et réservez • Épluchez, lavez et coupez l’oignon en dés, pelez et écrasez l’ail • Coupez la viande en dés • Mettez un peu d’huile dans une marmite, ajoutez la viande et laissez brunir, à feu doux • Ajoutez l’oignon, l’ail écrasé et la tomate, laissez mijoter quelques minutes et ajoutez 1 pot d’eau • Salez, poivrez et ajoutez un peu de vinaigre, de la moutarde et les bouillons de Maggi • Ajoutez les patates et laissez mijoter • Servez chaud.

 
 

Avec le soutien de

Drac Franche-Comté ACSE  Conseil Général du Doubs Ville de Besançon Cinéma Victor Hugo Simon Graphic Bévalot Phox Besançon Garage Morel BesançonGarage Morel BesançonLycée Pergaud BesançonCROUSRECIDEVMaghreb des Films Videlio EventsLe Sénacle

Appui média

L'Est Républicain  France Bleu Besançon  RCF Besançon  Africultures  Signis   Magazine Diversions      Affiche 2016