16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, du 5 au 13 novembre 2016

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

16° édition du 5 au 13 novembre 2016

Afri-Mômes : pour les spectacles et surtout celui au Sénacle il est préférable de réserver en contactant Martine Desgranges au 07 68 35 48 94

Afri-Mômes

Affiche Afri-mômesAfri-Mômes 2014, c’est par ici !

Le continent africain est un formidable brassage de cultures en mouvement, qui traversent volontiers les frontières. Ne pouvant attacher nos propositions à des pays particuliers, nous identifions cette année les grandes régions d’origine du programme Afri-Mômes.

L’Afrique est mystérieuse mais souvent méconnue !

L’équipe Afri-Mômes est heureuse de vous retrouver cette année pour la 8è édition de son festival pour les enfants. Nous avons à cœur de vous faire découvrir ou redécouvrir l’Afrique au travers de nouveaux spectacles. Des contes, de la musique, du cinéma vous feront rencontrer des artistes riches de leurs cultures et de leurs savoirs. Une nouveauté cette année : un atelier d’initiation à la danse africaine. Nous poursuivons aussi le partenariat mis en place avec les écoles.

Bon Afri-Mômes à toutes et à tous !

Une proposition de Anne-Christine Derrien, Martine Desgranges, Marie-Julie Marche, Paulette Kaba, Dominique Vuillerez. Avec la participation de Catherine Baïbet, Pakoune Bertrand, Chantal Kalombo.

Télécharger le programme Afri-Mômes (PDF) »

Votre programme Afri-Mômes

Mercredi 5 novembre
14 h 30 Contes et légendes d’Afrique • Petit Kursaal • À partir de 5 ans.

Samedi 8 novembre
10 h 00 Atelier de danse africaine • Gymnase de la Cita • À partir de 8 ans.
16 h 00 Les Contes de Marcel • Centre diocésain • À partir de 4 ans.

Dimanche 9 novembre
14 h 00 Cinéma Khumba • Cinéma Victor Hugo • À partir de 5 ans.
16 h 00 Conte Pourquoi tant de Hyaine ? • À partir de 6 ans.

Mardi 11 novembre
16 h 00 Conte Le Miroir magique • Centre diocésain • À partir de 4 ans.

Samedi 15 novembre
14 h 30 Ciné-contes Moko • Centre Nelson Mandela • À partir de 4/5 ans.

Dimanche 16 novembre
14 h 00 Cinéma La Famille Suricate • Cinéma Victor Hugo • À partir de 6 ans.

Programmation Scolaire

Mercredi 5, jeudi 6 et vendredi 7 novembre • De 9 h à 11 h • Salle Proudhon
Vues d'Afrique, Case à Livres, Saveurs d'Afrique
Exemple d’ateliers possibles • Vues d’Afrique : présentation et commentaires sur les photos exposées • Espace Case à livres : lecture théâtralisée de livres sur le thème de l’Afrique • Saveurs d’Afrique : présentation de produits d’Afrique et dégustation de boissons à base de fruits africains.
Enseignants, pensez à réserver vos plages de visite au 06 83 92 04 90.

Jeudi 6 et vendredi 7 novembre • À 9 h 30 • Petit Kursaal
Vendredi 14 novembre • À 9 h 30 • Centre Nelson Mandela
Les Toiles d'Afrique / Moko, Enfant du Monde
Séances de courts métrages et contes • Durée 1h • Dès 5 ans.

Mercredi 12 novembre • À 9 h 30 • Centre diocésain
Le Trésor du Figuier
Conte par Rafik Harbaoui, conteur • Compagnie Boutique du Conte • Durée 1h • Dès 4 ans.

Vendredi 14 novembre
Menu Africain dans les cantines scolaires.

Kumba

Dimanche 9 novembre à 14 h • Cinéma Victor Hugo • Précédé par un conte d’Alfreb M’Bongo • Entrée : 5 €

Animation • Réalisé par Anthony Silverston • Afrique du Sud, 2013, 1 h 25 • À partir de 5 ans.

Pour Khumba, un jeune zèbre né avec seulement la moitié de ses rayures, la vie est un peu plus noire que blanche. Le malheureux est rejeté par son troupeau trop superstitieux, et c’est lui que tout le monde tient pour responsable de la sécheresse soudaine qui frappe tout le territoire. Avec l’aide d’un gnou culotté et d’une autruche extravagante, Khumba se lance à travers le désert de Karoo pour découvrir le trou d’eau où la légende dit que les premiers zèbres ont reçu leurs rayures. Sur sa route, il va multiplier les rencontres, mais avant de pouvoir revenir chez lui, il devra affronter bien des épreuves et vivre beaucoup d’aventures. Ses rayures, Khumba va devoir les gagner !

Anthony Silverston, réalisateur et scénariste de Khumba , remporte pour le scénario de ce film un concours prestigieux au Royaume-Uni en 2006. Il a aussi été l’un des scénaristes et l’un des producteurs de Drôles d’oiseaux qui a obtenu le Prix du meilleur film sud-africain au Festival international du film de Durban en 2012.

La Famille Suricate

Dimanche 16 novembre à 14 h • Cinéma Victor Hugo • Précédé par un conte d’Alfreb M’Bongo • Entrée : 5 €

Documentaire animalier • Réalisé par James Honeyborne • Grande-Bretagne, États-Unis, 2008, 1 h 24 • Avec la voix de Guillaume Canet • À partir de 6 ans.

Il était une fois, en Afrique australe, un bébé suricate répondant au nom de Kolo. Ce petit animal carnivore, malin et joueur, va devoir braver la sècheresse et de dangereux prédateurs afin de relever le plus grand défi de sa vie : retrouver ses parents, ses frères et ses sœurs. À travers sa touchante histoire, nous découvrirons aussi la lutte de son espèce pour survivre dans l’immense et somptueuse savane.

Contes et Légendes d'Afrique

Mercredi 5 novembre à 14 h 30 • Petit Kursaal • Entrée : enfant 3 € / adulte 4 €

Par Thierno Diallo • Une ronde de contes traditionnels animée par une voix d’aujourd’hui • À partir de 5 ans.

Une échappée belle en contrées africaines
Là où le chien pactise avec le singe
Où les crânes parlent, où les fous sont sages
Des contes d’une Afrique sage et malicieuse
Où des animaux raisonneurs défilent et se croisent
Pour dire aux hommes leurs quatre vérités…

Je suis Thierno Diallo,Comme tout le monde, j’ai eu deux grand-mères, ma grand-mère wolof et ma grand-mère peul. Ma grand-mère wolof me disait : « Thierno, tu parles beaucoup, mais un peul qui parle wolof devient plus bavard qu’un griot. » Ma grand-mère peul me disait : « un wolof qui parle peul devient automatiquement un intellectuel. »

La vie n’a donné raison à aucune, vu que je parle en français et que je raconte des histoires… Mais elles avaient un point commun : elles étaient vaillantes comme les Femmes du Waalo…

Les Contes de Marcel (le nouveau spectacle)

Samedi 8 novembre à 16 h • Centre diocésain • Entrée : enfant 3 € / adulte 4 €

Avec Marcel Djondo, conteur et Denis Trutt, musicien • Tout public, à partir de 4 ans • Durée 1 h.

« Il était une fois… » et c’est parti. Un feu d’artifice illumine et détend les visages. Les étincelles de ce feu d’artifice s’appellent humour, malice, ruse, fraternité, amitié… C’est un voyage en Afrique, dans la brousse à la rencontre d’Ata le malpropre, le paresseux qui veut juste profiter des autres sans rien faire ; de la taupe qui se croyait plus intelligente que tout le monde… de l’idiot du village qui finit par devenir roi grâce à ses idioties… et pour finir, on saura comment finit un tyran (le lion).

Avec Denis, le musicien multi-instrumentaliste, Marcel communique à toute la salle sa bonne humeur. On rit, on danse, on chante et on raconte avec lui.

Marcel Djondo, Comédien, conteur, metteur en scène et formateur, Marcel Djondo travaille avec la compagnie Gakokoé avec laquelle il organise depuis bientôt dix ans, la « Fête Mondiale du Conte » dans le nord Franche-Comté. Il travaille aussi avec de grands créateurs de contes urbains tel que le théâtre de l’Unité. Depuis 1993 il mène des actions de formation en partenariat avec l’Éducation nationale et intervient dans plusieurs établissements scolaire et à l’université de Franche-Comté.

Pourquoi tant de Hyaine ?

Lundi 10 novembre à 16 h • Centre diocésain • Entrée : enfant 3 € / adulte 4 €

Avec Julien Costagliola, conteur, et Özcan Kilic, musicien • Compagnie Le Jour qui vient • Un conte musical chanté-joué-poétique • Pour tous, dès 6 ans.

Le soleil plombe, l’herbe sèche, les bêtes ont fui… C’est dans une savane désertée, un monde en crise, qu’une hyène, seule, erre. Elle n’a qu’une chose en tête : chasser plus pour manger plus !…

Quatre fables d’Afrique de l’ouest tissées entre elles pour faire vivre une hyène amusante et détestable, bête et futée… Très humaine en somme !… Que trouvera-t-elle au bout du voyage ? La poésie, la rencontre, le temps ! Conte à rire, mais conte à mûrir aussi… À l’heure du toujours plus, pourquoi ne pas ralentir un peu, se laisser aller à la rêverie… Si ce spectacle va chercher les sentiments, les attitudes humaines les plus détestables, c’est pour mieux les recevoir et ouvrir en nous des chemins plus ouverts, plus doux, plus justes.

Un musicien amuseur et complice, un instrument capable de tous les délices, un conteur alerte et facétieux… Sept cordes, deux voix, deux visages pour vibrer de plaisir à croiser les différents personnages qui traversent le récit, à dénouer le suspense. De la saine moquerie à la franche rigolade, ça cartoon !…

Du cœur, rien que du cœur à en mourir de plaisir !…

Le Miroir Magique

Mardi 11 novembre à 16 h • Centre diocésain • Entrée : enfant 3 € / adulte 4 €

Conte mis en scène par Rafik Harbaoui • Compagnie Boutique du Conte • À partir de 4 ans.

le miroir magique avec masque, musique, chant pour charmer le public : Dans un village africain, c’est la fête des semailles, au rythme du Tam-Tam et des balafons. Femmes, Hommes, Enfants rient, chantent, dansent. Le lendemain les enfants iront écouter Goso, le vieux conteur… « Cric ! crac ! » la féerie commence : Tembo, l’enfant né de la lune, grâce au sorcier, grandira initié par son fidèle ami, le chat noir. Dans la forêt sacrée, Tembo sauvera le Serpent qui lui donnera le Miroir Magique. Conte musical initiatique avec masques et chants pour découvrir les hommes, les animaux, la forêt, la brousse, la savane qui peuplent ce continent.

Rafik Harbaoui puise son plaisir de raconter et son inspiration dans la tradition des Mille et Une Nuits mais aussi dans la parole poétique portée par le vent du Sahara. À Besançon, où il vit, Rafik fusionne conte et théâtre, langues française et arabe depuis ses débuts, poursuivant cette rencontre toujours originale entre les deux arts. En 2013, il ouvre à Planoise « Paroles Nomades » qui a pour mission de restaurer le statut de la parole en valorisant la transmission des savoirs.

Atelier de danse africaine

Samedi 8 novembre de 10 h à 12 h • Gymnase de la Cita, 9 rue de Pontarlier • À partir de 8 ans • Enfants, ados, adultes : 5 €

Animé par Brigitte Moudat

Brigitte Moudat, dite Bibi est, depuis 7 ans, professeur de danse africaine pour ados, adultes et enfants à Besançon. Elle intervient dans les maisons des quartiers de Saint Ferjeux et Montrapon, sur le site de Vital-Eté, dans les écoles. Son objectif : divertir toutes les personnes qui aiment bouger, danser, s’exprimer par le corps. Les faire vibrer au son des tambours et surtout leur faire sentir les bienfaits de la danse dans une ambiance de joie et de bonne humeur.

La danse est bonne pour le corps, le cœur et l’esprit :-) !

Réservation recommandée au 06 82 12 44 18

Menu des cantines scolaires

En marge de cette programmation pour les familles, un repas africain est proposé aux enfants des cantines scolaires de la ville de Besançon.

Repas africain, vendredi 14 novembre :

  • Salade de crabe et crevette au citron vert
  • Pilon de poulet à l’arachide
  • Purée de patates douces
  • Lait mala
  • Pâtisserie traditionnelle artisanale

La patate douce : une grande voyageuse

Des fouilles archéologiques effectuées dans des sites péruviens – où les vestiges les plus anciens datent de 8 000 ans avant J.-C. – indiquent que la patate douce est originaire de l’Amérique du Sud.

Elle a été introduite en Océanie bien avant la découverte de l’Amérique, peut-être vers 1 500 avant notre ère. Elle aurait voyagé vers l’ouest en empruntant les embarcations sud-américaines, puis polynésiennes pour s’installer sur toutes les îles du Pacifique, où elle fait depuis longtemps partie de l’alimentation de base.

Une autre hypothèse veut que ses semences aient pu être disséminées par des oiseaux migrateurs. D’autres chercheurs pensent plutôt que les capsules contenant les semences auraient été entraînées par les courants marins et se seraient implantées le long des rives des îles du Pacifique.

Elle fut introduite en Europe, en Asie, en Afrique et en Australie après la conquête du Nouveau Monde par les Espagnols et les Portugais.

Aujourd’hui, la patate douce est cultivée dans tous les pays tropicaux, où elle constitue une importante ressource alimentaire.

Le terme “patate” est apparu dans notre langue en 1599. Il dérive de l’espagnol “batata” qui l’a emprunté aux Arawaks, des indiens d’Amérique centrale qui étaient des grands consommateurs de patate douce.

Les Toiles d'Afrique : Moko, Enfant du Monde

Samedi 15 novembre à 14 h 30 • Centre Nelson Mandela • Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Ciné-contes mis en scène par Abdellatif Targhaoui, conteur • Avec la collaboration de Séverine Mateos-Martin, marionnettiste • Séance de courts-métrages et contes • Durée 1 h • Dès 4 ans

Un spectacle axé autour du film d’animation Moko, enfant du monde (courts métrages d’animation réalisés par Sonia Grandame et Joachim Hérissé. 2009, France).

Il comprend une projection de 7 épisodes de 5 minutes entrecoupés de scènes de vie en Afrique et réunissant plusieurs disciplines artistiques telles que le conte, la marionnette, la musique et le chant.

Moko est un jeune garçon d’une curiosité infinie et d’une imagination débordante. Son grand défi : découvrir le monde. Il s’interroge sur ce qu’il voit : les étoiles, l’arc en ciel, la pluie, les tornades, les saisons… Moko est un aventurier, avide de rencontres et d’émotions. Il est à la fois joyeux et effrayé par les phénomènes naturels qui l’entourent.

Abdellatif Targhaoui, conteur d’origine marocaine. Ces contes fusent comme des flèches tirées d’un arc-en-ciel. Ils font mouche à tous les coups, pour toucher là où ça fait rire. Ces contes fous, vous apostrophent, vous bousculent, vous régalent. Ils se dégustent comme un verre de thé à la menthe brûlant.

Remerciements

Sans nos précieux partenaires et collaborateurs, toutes ces manifestations n’auraient pas existé.

L’APACA remercie chaleureusement :

  • Toute l’équipe de bénévoles du festival
  • La Ville de Besançon
  • Le cinéma Victor Hugo
  • La librairie Les Sandales d’Empédocle
  • La boutique Faso Tribal
  • La Direction de la restauration scolaire
  • Le Kursaal et toute son équipe
  • Le centre diocésain
  • Le centre Nelson Mandela
  • Les Francas
  • Les bibliothèques municipales de Besançon et la médiathèque départementale du Doubs

Autour de Afri-Mômes…

Du 1er au 7 novembre • Salle Proudhon • Entrée libre

Vues d'Afrique
Exposition de séries de photos prises par des amoureux de l’Afrique mettant l’accent chacun sur un particularisme du pays où ils ont voyagé.

Case à livres
Dans la salle d’exposition photographique Vues d’Afrique, la Case à Livres est un espace dédié aux enfants. Ils peuvent y venir feuilleter, lire, regarder des albums, des documentaires ayant trait à l’Afrique ; ou encore se faire lire des histoires et des contes. Les livres, mis à disposition, ont été prêtés par les médiathèques de Besançon et la médiathèque départementale du Doubs.

 
 

Avec le soutien de

Drac Franche-Comté ACSE  Conseil Général du Doubs Ville de Besançon Cinéma Victor Hugo Simon Graphic Bévalot Phox Besançon Garage Morel BesançonGarage Morel BesançonLycée Pergaud BesançonCROUSRECIDEVMaghreb des Films Videlio EventsLe Sénacle

Appui média

L'Est Républicain  France Bleu Besançon  RCF Besançon  Africultures  Signis   Magazine Diversions      Affiche 2016