19è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon 2017

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

Adam

Réalisé par Maryam Touzani

Avec Lubna Azabal, Douae Belkhaouda, Nisrin Erradi
2019 Maroc, France, Belgique 1h38 mn VOSTFR

Dans la Médina de Casablanca, Abla, veuve et mère d'une fillette de 8 ans, tient un magasin de pâtisseries marocaines. Quand Samia, une jeune femme enceinte frappe à sa porte, Abla est loin d'imaginer que sa vie changera à jamais. Une rencontre fortuite du destin, deux femmes en fuite, et un chemin vers l'essentiel.

Biographie

Faouzi Bensaïdi

Maryam Touzani, née en 1980, est une actrice, une scénariste et une réalisatrice marocaine.

Maryam Touzani est née en 1980 à Tanger où elle passe sa jeunesse. Elle est dans un premier temps journaliste, spécialisée dans le cinéma, après des études à Londres. Puis elle devient scénariste et réalisatrice de courts-métrages et de documentaires.

En 2011, son court-métrage « Quand ils dorment », est sa première réalisation cinématographique. En 2014, elle filme un documentaire, « Sous Ma Vieille Peau / Much Loved », consacré à la prostitution au Maroc. Ce documentaire donne lieu au film « Much Loved », sorti en 2015 et réalisé par Nabil Ayouch, pour lequel Touzani participe au scénario. Elle réalise ensuite son second court-métrage en 2015, « Aya va à la plage », sur le thème de l’exploitation des jeunes enfants comme domestiques.
Elle est pour la première fois une actrice dans le film Razzia, sorti en 2017, qu’elle co-écrit avec le réalisateur Nabil Ayouch, son époux, et dans lequel elle interprète Salima, l’un des rôles principaux.
En 2019, elle réalise son premier long-métrage « Adam ». Ce dernier est sélectionné pour le festival de Cannes, dans la section Un certain regard, en compétition pour la Queer Palm, et au 12e festival du film francophone d'Angoulême

 

 

Duga, Les charognards

Réalisé par Abdoulaye Dao et Hervé Eric Lengani

Avec : Charles Wattara, Abdoulaye Komboudri, Orokia Alorabou
Burkina Faso 2019 1h32 VOSTFR

Au moment où Rasmané s’apprêtait à recevoir les faveurs de cette belle matinée la vieille Na-Sali bouscule sa journée : « Pierre, ton cousin vient de décéder ! » Tout bascule à partir de cet instant.

Biographies

Abdoulaye Dao 

Né en septembre 1956 au Burkina-Faso, Abdoulaye Dao est titu­laire d’une licence en Création cinématographique. Il a fréquenté des instituts de formations cinématographiques africains (INAFEC-Burkina, Le Caire-Egypte, CIRTEF-Bénin) et français (INA-Paris). Il remporta en 2007 le grand prix de la meilleure série avec le feuilleton « Quand les éléphants se battent » qu’il a réalisé en 2006. En 2009, il obtient plusieurs prix pour son téléfilm « Une femme pas comme les autres ». Concepteur et réalisateur de la série satirique « Vis-à-Vis » dif­fusée à travers toute l’Afrique francophone, il a travaillé à la Télévision Nationale et à la Direction du Cinéma. Il se consacre également à la formation des jeunes cinéastes africains.

 

Hervé Eric Lengani 

Né en décembre 1975 à Bobo Dioulasso, Hervé Eric Lengani est titu­laire d’un Master II (Option Communication d’entre­prise et Relations Publiques) à l’Université Ouagadougou. Il se for­mera à l’écriture docu­men­taire lors d’une Master clas­ses Africalia et à l’écriture scé­na­ris­ti­que de série télé­vi­sée au CIFAP à Montreuil (France). Réalisateur très prolifique , il signera de très nom­breux films de tous genres.

Ces der­niers courts-métra­ges docu­men­tai­res réa­li­sés en 2017 sont « Les acquis de la loi 20 ans après », « Un juge anti-exci­sion » et « J’ai jeté le couteau ». Il a également été de nombreuses fois assistant réalisateur notamment en 2016 sur les longs-métrages « Wallay », « Memory » et « Odyssée »

 

Keteke

Réalisé par Peter Sedufia

Avec Adjetey Anang, Lydia Forson, Fred Nii Amugi
Ghana 2018 1h38 mn VOSTFR

Dans les années 1980, le train est le seul moyen de transport reliant la banlieue et le centre-ville. Un couple, Boi et Atswei, s’attache à mettre au monde leur premier bébé à Akete mais manque leur premier train. Une mauvaise décision les balance au milieu de nulle part. Arriveront-ils à l’heure pour l’accouchement ou risquent-ils de perdre le bébé et la mère ?

Biographie

Peter Kofi Sedufia

De nationalité ghanéenne, Peter Kofi Sedufia est un cinéaste de for­ma­tion, diplômé de l’Institut National du film et de la télé­vi­sion du Ghana, avec spécialisation en réalisa­tion. Après une expérience obtenue aux Talents Durban 2016 du DIFF, il a commencé par écrire et réaliser des séries télévisées (Master and 3 Maids) diffusées sur une chaine de télévision locale.

Il signe son pre­mier long métrage de fic­tion en 2017 Keteke et obtint un grand succès non seulement au Ghana, mais aussi sur plusieurs compagnies aériennes.

 

 

Fatwa

Réalisé par Mahmoud Ben Mahmoud

Avec Ghalia Benali, Ahmed El Hafiene, Sara Hanachi
2018 Tunisie VOSTFR 1h42 mn

Brahim Nadhour, un tunisien installé en France depuis son divorce, rentre à Tunis pour enterrer son fils Marouane, mort dans un accident de moto. Il découvre que Marouane militait au sein d'une organisation salafiste et décide de mener son enquête pour identifier les personnes qui l'ont endoctriné. Peu à peu, il en vient à douter des circonstances de sa mort.

Biographie

Mahmoud Ben Mahmoud

Mahmoud Ben Mahmoud, né en 1947 à Tunis, est un réalisateur et scénariste tunisien.

Mahmoud Ben Mahmoud est né dans une famille d'origine turque venue s'installer en Tunisie en 1710, à l'époque beylicale. Son père est un théologien amateur d'arts et de littérature. Ben Mahmoud effectue ses études à l'Institut national supérieur des arts du spectacle et des techniques de diffusion de Bruxelles et en sort diplômé. Il fait également des études en histoire de l'art, en archéologie et en journalisme à l'Université libre de Bruxelles.

Il commence sa carrière en réalisant des courts métrages, tels que Escurial (1967), Les Vieux (1970), Comic Strip (1970). Il est ensuite scénariste sur les films Le fils d'Amr est mort (1975) de Jean-Jacques Andrien et Kfar Kassem de Borhane Alaouié1. En 1982, il réalise son premier long métrage intitulé Traversées. En 1986, il est membre du jury du Festival international du film fantastique de Bruxelles. En 1991, avec Fadhel Jaïbi, il co-réalise son deuxième long métrage Poussière de diamant, qui sort en 1992. Le film, qui traite de la vie de la communauté italienne en Tunisie, est sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs au festival de Cannes. Il réalise ensuite Italiani dell' altra riva en 1992, et Anastasia de Bizerte en 1996, deux films documentaires.

Il réalise en 1996 un court métrage de 29 minutes intitulé Albert Samama Chikli, ce merveilleux fou filmant avec ses drôles de machines, où il retrace la vie du pionnier du cinéma tunisien, Albert Samama-Chikli, notamment à travers des images de ses deux films de fiction, Zohra et La Fille de Carthage, et des témoignages de sa fille, Haydée Tamzali. Il réalise également d'autres films documentaires tels que Ennejma Ezzahra en 1998, Les Mille et une voix en 2001 et Fadhel Jaïbi, un théâtre en liberté en 2003. Cette même année sort son long métrage Les Siestes grenadine. En 2006, il réalise Les Beys de Tunis, une monarchie dans la tourmente coloniale.

Il a également réalisé en 2012 Le Professeur, dont il a écrit lui-même le scénario.

 

 

La Maquisarde

Réalisé par Nora Hamdi

Avec Sawsan Abès, Emilie Favre-Bertin, Bastien Tosetti, Mohand Azzoug, Rachid Yous
2018 France Algérie 1h37 mn VOSFR

Algérie. 1956. Plongée dans une guerre qui ne dit pas son nom, une jeune paysanne devient, malgré elle, une maquisarde. Mais lors d’une attaque, elle se fait capturer par un groupe de commandos qui la conduit dans un lieu d’interrogatoire interdit, où elle est enfermée avec une ancienne résistante française …

Biographie

Nora Hamdi

Nora Hamdi, née à Argenteuil, est une artiste, romancière et réalisatrice française.

Née en France à Argenteuil dans une famille d’origine Algérienne, Nora Hamdi est la sixième d’une famille de douze enfants. Elle grandit à Sartrouville et se passionne très tôt pour le dessin. Après l’adolescence, elle s’installe à Paris, fait des petits boulots pour se payer des études d’arts plastiques et suit des cours du soir aux beaux-arts. Elle évolue dans le milieu du graffiti, du hip hop et de la mode, puis peint ses premières toiles dans divers ateliers entre Paris et la banlieue. Après huit ans de peintures et d’expositions, elle se consacre aux films et à la littérature. Elle commence un film documentaire sur le mouvement artistique des Lettristes et Situationnistes, écrit et réalise deux courts métrages, Petits ensembles au bout de la nuit et La Danse dans le noir ».

En 2002 elle co-signe, avec Virginie Despentes au scénario, la bande dessinée Trois étoiles.

En 2004 elle écrit son premier roman Des poupées et des anges, l’histoire de deux sœurs adolescentes de la banlieue parisienne, qui, entre modernité et tradition, cherchent leur place de femme. Elle est lauréate du prix Yves Navarre pour son premier roman.

En 2005 elle écrit Plaqué or, un second livre influencé par l’univers de John Coltrane, l’histoire traite de l’identité à travers l’art entre une comédienne et un musicien, frère et sœur, (avec une quatrième de couverture signée par Jean-François Bizot). Puis elle écrit deux nouvelles, La Désinvolture du prince charmant dans la revue littéraire Bordel, et Les Filles de Pissevin pour le théâtre Kaléidoscope à Nîmes. Ensuite, elle devient jury au festival du court métrage de Lille. En 2006 elle commence l’adaptation de son premier roman Des poupées et des anges au cinéma avec dans la distribution des rôles: Leïla Bekhti, Karina Testa et entre autres, Samy Naceri, Léa Seydoux, Samuel Le Bihan… En 2008 le long métrage Des poupées et des anges qu’elle réalise sort sur les écrans, elle est lauréate du prix Les enfants terribles, et pour ce premier rôle au cinéma, l’actrice Leïla Bekhti est pré-nommée au césar 2009 et également nominée avec l’actrice Karina Testa pour le Prix Lumière 2009. En 2010 elle revient à l’écriture et publie Les Enlacés, qui traite des relations amoureuses. En 2011 elle sort son quatrième roman La Couleur dans les mains, elle est finaliste du prix Lilas, le roman est inspiré de son expérience dans la peinture … En 2014, après trois ans de recherches et d’enquêtes, elle revient avec son cinquième livre La Maquisarde (Editions Grasset), un essai basé sur le parcours de sa mère en Kabylie, plus précisément dans la région de Tadmait, pendant la guerre d’Algérie, ainsi que sur des faits historiques à la mémoire des femmes disparues et d’une France soutenant la cause …

 

 


Avec le soutien de : 
Région Bourgogne Franche-ComtéGrand Besançon MétropoleVille de Besançon

Avec la collaboration de : 
Avantages JeunesPlanoise MandelaBains Douches BattantLe Sènacle BesançonCinéma Victor HugoMajestic VesoulLa Cinémathèque AfriqueUniversité Ouverte Franche-ComtéUniversité de Franche-ComtéMigrations Besançon Bourgogne Franche-ComtéAPARRLes Sandales d'Empedoclele Maghreb des FilmsDiocèse de Besançon

Avec l'appui média de : 
L'Est RépublicainTopo le magazine régional des jeunesDiversionsmaCommune.infoAfriculturesRadio France Bleu BesançonRCF RadioRadio Campus BesançonRadio BipRadio Shalom BesançonVillages FMSignis

Avec l'accompagnement de : 
Fraternité GénéraleLe Mois du Film DocumentaireFestival Alimenterre CFSITënk le documentaire d'auteur sur abonnement

Avec l'appui de : 
SNCFBévalot PhoxGarage MorelPetite FleurUCB Union des Commerçants de BesançonLes passages PasteurVitabri Déploiement d'InnovationsRituel CaféTanazgha 25Axa PontarlierMegarama Beaux-Arts