16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, du 5 au 13 novembre 2016

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

17° édition du 11 au 18 novembre 2017

Appel à films et projet jusqu'au 30 juin 2017 : Accès aux formulaires d'inscription

Etudiants maghrébens

Voix Maghrébines

A.C.E.M

Association Culturelle des Etudiants Maghrébins

Présentation des courts métrages  et animation musicale:

L’Association Culturelle des Etudiants Maghrébins propose neuf films venant de quatre pays. La richesse de la cinématographie maghrébine n’a pas fini de nous surprendre. Le choix des films s’est basé sur une volonté de toucher un large public en proposant des films de différents genres (drame, comédie, animation, etc.).

Durée totale : 118 min – Mardi 10 novembre à 19h. Petit Théâtre de la Bouloie.

Les fleurs de Tiwilit :

Réalisé par : Wassim Korbi - Tunisie, avec Salem Bendou, Aîcha Ennajem, Durée : 13’,

 C'est l'histoire d'un couple qui vit hors du temps. Le mari décide d'emmener sa femme vers une destination inconnue. Le destin les jette dans un mystérieux périple, et échouent dans un espace ne portant aucune trace humaine. Un voyage cyclique dans un temps féerique.

La pelote de laine :

Réalisé par : Kadija Leclere,  -Maroc avec Aya Lahouissi, Durée : 14’,

Aya, 8 ans, va à l’école grâce au parrainage d’une ONG. Un jour, la professeur annonce un cours de tricot. Aya veut envoyer l’objet tricoté en cadeau à son parrain. Elle doit amener la laine et les aiguilles à l’école, mais sa mère n’a pas d’argent.

Courte Vie :

Réalisé par : Adil Fadili - Maroc, avec kanater Ismail, Bisbis Chafiq, Durée : 16’,

La surprenante vie de Zhar et aussi l'évolution du monde entre 1970 et 2010 : Zhar est né sous le signe de la malédiction dans les années soixante-dix. Livré à lui-même dans la ville de Casablanca, sa vie dérive et devient le théâtre de ses nombreux échecs. Le film retrace son parcours et expose en parallèle les événements qui ont marqué non seulement le Maroc de l'époque, mais aussi le monde.

Mokhtar :

Réalisé par : Halima Ouardini - Maroc, avec Abdallah Ichiki, Omar Belarbi, S’fia Moussa, Durée : 16’,

Mokhtar, un enfant chevrier découvre un jeune hibou aux pieds d’un arbre à chèvres. Dans la région, un hibou est le signe d’un mauvais présage. Le soir, Mokhtar décide de rapporter sa trouvaille à son père, un homme taciturne et superstitieux. L’enfant se heurte à l’ignorance de son père avant de commettre un acte désespéré sous les yeux clairs et ridés de sa grand-mère, une femme fatiguée témoin impuissant de ce drame marocain teinté de merveilleux et de fatalité. Basé sur une histoire vraie.

Le défunt :

Réalisé par : Rachid El Wali - Maroc, avec Aïcha Mahmah, Amal al-Atrach, Nadia Alami, Mohamed Benbrahim, A. Miftah Elkhir, Zakaria Atifi, Durée : 12’,

Un jour de deuil : une famille, plusieurs personnes, une veuve, plusieurs avis.
La caméra reste fixe pour encadrer une maison où se déroule la cérémonie funéraire d'un homme âgé laissant une femme jeune. Les parents du défunt, les uns après les autres, viennent confier devant l'objectif leurs vérités, tout ce qu'ils n'oseraient jamais dire ouvertement aux autres. La caméra devient parfois un confessionnal, parfois le lieu d'exhibition comme dans un talk show.
Un portrait ironique et amer des coulisses d'un mariage forcé et du pouvoir absolu de la télévision.

Le dernier passager :

Réalisé par : Mounès Khammar - Algérie, avec Mohamed Bouchaïb, Durée : 5’,

Un jeune homme saute dans le vide, avant de disparaitre à jamais, son âme rend une dernière visite à ses deux amours impossibles : une femme et une scène de concert.

Les Bruleurs :

Réalisé par : Farid Bentoumi - Algérie, avec : Samir HarragSalim KechioucheDriss Ramdi, Durée : 15’.

Amine, un jeune Algérien, achète un caméscope afin de garder des souvenirs de sa famille. Avec quatre amis, ils se lancent dans une traversée de la Méditerranée. Le jeune garçon filme les traces de leur voyage...

L’année de l’algérie :

Réalisé par : May Bouhada – Algérie avec : Catherine FerranMostefa StitiYves Pignot, Durée : 17min30’.

Dans le cadre de l'année de l'Algérie, on cherche des acteurs d'origine maghrébine pour un film historique. Le casting rassemble un certain nombre d'acteurs, fraîchement sortis des cours parisiens. Leur profession les a déjà amenés à miser sur leur physique typé et leur culture familiale. Pour autant, individuellement, chacun a son histoire. Très française.

La poule de Sabaa

Réalisé par : Rafiq Omrani - Tunisie, avec :, Durée : 10’.

Avant de dormir, Sabaa demande à sa mère de lui raconter une histoire. Entre la version de Maman et l'imaginaire de Sabaa, c'est une histoire inattendue qui émerge…

 

A.C.E.M

Association Culturelle des Etudiants Maghrébins

Association fondée par des étudiants maghrébins de Besançon avec pour objectif le partage intercommunautaire (communautés maghrébine et franc-comtoise).

Activités  proposées : accueil des nouveaux étudiants maghrébins (accompagnement dans les tâches administratives, la recherche de logement, les guider dans la vie quotidienne), animations (activités para universitaires) , ateliers de calligraphie, randonnées, projections de films…,  rencontres intergénérationnelles (intervention dans des maisons de retraite, partages d’expériences personnelles et professionnelles).

Contact :  Ayoub Hadrane (Président) : 07 60 14 99 53 -  acem.besancon@gmail.com

Sur Facebook : Association Culturelle des Etudiants Maghrébins - Franche Comté

 
 

Avec le soutien de

Drac Franche-Comté ACSE  Conseil Général du Doubs Ville de Besançon Cinéma Victor Hugo Simon Graphic Bévalot Phox Besançon Garage Morel BesançonGarage Morel BesançonLycée Pergaud BesançonCROUSRECIDEVMaghreb des Films Videlio EventsLe Sénacle

Appui média

L'Est Républicain  France Bleu Besançon  RCF Besançon  Africultures  Signis   Magazine Diversions      Affiche 2016