defined( '_JEXEC' ) or die( 'Restricted access' ); JHTML::_('behavior.framework', true); require_once(JPATH_SITE.DS.'components'.DS.'com_content'.DS.'helpers'.DS.'route.php'); // get params $backtotop = $this->params->get('backtotop'); $app = JFactory::getApplication(); $templateparams = $app->getTemplate(true)->params; //Modules handling $user = 0; if ($this->countModules('user1')) $user++; if ($this->countModules('user2')) $user++; if ($this->countModules('user5')) $user++; if ($this->countModules('user6')) $user++; if ( $user == 4 ) { $userwidth = '4'; } elseif ( $user == 3 ) { $userwidth = '3'; } elseif ( $user == 2 ) { $userwidth = '2'; } elseif ($user == 1) { $userwidth = '1'; } $monUrl = "http://".$_SERVER['HTTP_HOST'].$_SERVER['REQUEST_URI']; Zimbabwe (Darrel James Roodt) - Festival « Lumières d'Afrique »
16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, 2020

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

Zimbabwe (Darrel James Roodt)

Sélection Festival Rotterdam 2008
De Darrel James Roodt • Afrique du Sud, fiction, 2008, noir et blanc, DVD, 82 min

Une jeune campagnarde de 19 ans, appelée Zimbabwe par son père patriote, se retrouve orpheline. Affamée et sans autre issue, elle quitte son village à la recherche d’une tante éloignée. À la ville frontière de Beitbridge, elle pénètre clandestinement en Afrique du Sud, en quête d’une nouvelle vie, quelle qu’elle soit. En situation irrégulière, elle est contrainte à travailler comme femme de ménage pour un patron qui abuse d’elle. Un jour, pour se protéger, elle se voit obligée de commettre un acte de violence, et s’échappe en se rendant aux autorités. Elle est alors rapatriée au Zimbabwe et apprend que son frère vient de passer la frontière pour la retrouver.

Dimanche 9 novembre, 20h30, Petit Kursaal

 

Darrell James Roodt

Darrell James Roodt est né et a grandi à Johannesburg (Afrique du Sud). À 32 ans, il a déjà écrit et réalisé de nombreux films de fiction : Place of Weeping (1982), premier film anti-apartheid réalisé en Afrique du Sud, l’a révélé aux Etats-Unis. Vient ensuite, The stick (1987), un film contre la guerre, interdit deux ans en Afrique du Sud. Ce film lui a valu un grand succès dans de nombreux festivals (Montréal, Moscou, Jérusalem et Cannes). Ses films, notamment Sarafina! (1992) et Pleure, ô pays bien aimé (1995), ont reçu une reconnaissance internationale et applaudi pour leur conscience politique et le traitement de sujets liés à l’Afrique du Sud. Ses autres films comprennent A Place of Weeping (1986), City of Blood (1987), Tenth of a Second (1987), The Stick (1987), Dangerous Ground (97) et Yesterday (2004).



Avec la collaboration de : 
Bains Douches Battant  Migrations Besançon Bourgogne Franche-Comté 

Avec l'appui média de : 
L'Est Républicain Topo le magazine régional des jeunes Diversions maCommune.info Africultures Radio France Bleu Besançon RCF RadioRadio Campus Besançon Radio Bip Radio Shalom Besançon Villages FM Signis

Avec l'appui de : 
Megarama Beaux-Arts