16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, du 5 au 13 novembre 2016

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

17° édition du 11 au 18 novembre 2017

Appel à films et projet jusqu'au 30 juin 2017 : Accès aux formulaires d'inscription

Hommage à Aimé Césaire

Aimé CésaireDe son nom complet Aimé Fernand David Césaire, ce poète et homme politique français né en Martinique est l’un des fondateurs du mouvement littéraire la Négritude. Hommage dans le cadre du festival avec une soirée complète où l’on donne à voir, à entendre et à “déguster” Césaire et son oeuvre en trois temps : une lecture d’extraits du discours colonial avec l’exceptionnelle présence de Jacques Martial, une chanson dansée de Toto Bissainthe puis un documentaire.

Aimé Fernand Césaire est né le 26 juin 1913 à Basse Pointe en Martinique. Il est issu d’une famille de six frères et soeurs. Poète, homme politique, écrivain et co-fondateur du mouvement de la Négritude avec Léon Gontran Damas et Léopold Sédar Senghor et du journal Présence Africaine, il laisse à la postérité une oeuvre littéraire monumentale comportant quelques classiques comme Le discours sur le colonialisme ou Le cahier d’un retour au pays natal, qui figurent au programme scolaire dans de nombreux pays africains par exemple.

Aimé Césaire fut aussi un homme politique et anticolonialiste résolu. Elu député de 1945 en 1993, membre du Parti communiste qu’il quitta avec fracas en 1956 pour créer le Parti progressiste martiniquais (PPM) en 1957, Aimé Césaire accéda au poste de maire de Fort-de-France en 1945 à l’âge de 32 ans et y resta jusqu’en 2001. Il fut également Conseiller général du 4e canton de Fort-de-France (1956-1970) et Président du conseil régional de la Martinique (1983-1986).

Aimé Césaire est mort le jeudi 17 avril 2008, à l’aube de sa 95e année. Après des obsèques nationales et des hommages de par le monde, il est enterré en Martinique, comme le souhaitait sa famille, bien que certains aient demandé qu’il soit enterré au Panthéon.

Quelques ouvrages d’Aimé Césaire

  • Cahier d’un retour au pays natal, Paris, 1939. Édité par Présence Africaine depuis 1956.
  • Les Armes Miraculeuses, Gallimard, Paris, 1946.
  • Soleil cou coupé, Édition K, Paris, 1948.
  • Corps perdu, Éditions Fragrance, Paris, 1949.
  • Discours sur le colonialisme, Éditions Réclame, Paris, 1950. Réédité par Présence Africaine en 1956.
  • La tragédie du roi Christophe, Éditions Présence Africaine, Paris, 1963.
  • Une saison au Congo, Éditions du Seuil, Paris, 1965.
  • Moi, Laminaire, Éditions du Seuil, Paris, 1982.
  • La poésie, Seuil, Paris, 1994
  • Rencontre avec un nègre fondamental, Entretiens avec Patrice Louis, Arléa, Paris, 2004
  • Nègre je suis, nègre je resterai, Entretiens avec Françoise Vergès, Albin Michel, Paris, 2005
 
 

Avec le soutien de

Drac Franche-Comté ACSE  Conseil Général du Doubs Ville de Besançon Cinéma Victor Hugo Simon Graphic Bévalot Phox Besançon Garage Morel BesançonGarage Morel BesançonLycée Pergaud BesançonCROUSRECIDEVMaghreb des Films Videlio EventsLe Sénacle

Appui média

L'Est Républicain  France Bleu Besançon  RCF Besançon  Africultures  Signis   Magazine Diversions      Affiche 2016