16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, du 5 au 13 novembre 2016

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

17° édition du 11 au 18 novembre 2017

Appel à films et projet jusqu'au 30 juin 2017 : Accès aux formulaires d'inscription

Larbi Benchiha

Larbi_BenchihaJ’ai quitté l’Algérie à la fin des années soixante dix. Après un court séjour en Suisse, je suis entré en France, j’ai résidé pendant plusieurs années à Besançon. J’y ai travaillé dans plusieurs industries (métallurgie, horlogerie, nettoyage industriel. Parallèlement, j’ai suivi des études de philosophie à l’université de Besançon. Ensuite, j’ai quitté le secteur industriel pour le milieu associatif. Une association « La Frate » m’a engagé, pour m’occuper d’un ciné club itinérant dans l’est de la France, je projetais des films dans les foyers Sonacotra de la région.

Je suis arrivé à Rennes en 1982 pour suivre des études dans le travail social, à l’issue desquelles j’ai travaillé comme éducateur de prévention pendant six ans. Parallèlement, j’étais inscris à la fac de lettres de Rennes 2 où j’ai obtenu un D.E.A. en cinéma, et dont la recherche avait trait au thème du cinéma engagé « Histoire et esthétique du cinéma engagé en France ».

J’ai quitté le travail social en 1992 pour une formation de Journaliste Reporteur d’Images à l’école des Gobelins à Paris A l’issue de cette formation, j’ai travaillé comme journaliste indépendant pour plusieurs télévisions (TV Rennes, ARTE Info, France2, France3, la ZDF, M6...), et parallèlement je réalise des films documentaires.

J’ai réalisé une douzaine de films documentaire sur des phénomènes de société (l’exclusion sociale, la culture Hip Hop, le mouvement Punk, la jeunesse des banlieues...). J’ai également réalisé un documentaire sur la question isrëlo-Palestinienne. Je l’ai tourné en plein dans la tourmente du printemps 2002. L’action se situait à Jérusalem, Bethléem, Ramallah. J’ai rencontré des Israéliens et des palestiniens qui oeuvrent pour la paix ".

Larbi Benchiha s’est tourné vers son pays d’origine pour son nouveau film, L’Algérie, son cinéma et moi, qu’il vient présenter au festival international du cinéma francophone de Namur et à Vues d’Afrique de Montréal.

 
 

Avec le soutien de

Drac Franche-Comté ACSE  Conseil Général du Doubs Ville de Besançon Cinéma Victor Hugo Simon Graphic Bévalot Phox Besançon Garage Morel BesançonGarage Morel BesançonLycée Pergaud BesançonCROUSRECIDEVMaghreb des Films Videlio EventsLe Sénacle

Appui média

L'Est Républicain  France Bleu Besançon  RCF Besançon  Africultures  Signis   Magazine Diversions      Affiche 2016