defined( '_JEXEC' ) or die( 'Restricted access' ); JHTML::_('behavior.framework', true); require_once(JPATH_SITE.DS.'components'.DS.'com_content'.DS.'helpers'.DS.'route.php'); // get params $backtotop = $this->params->get('backtotop'); $app = JFactory::getApplication(); $templateparams = $app->getTemplate(true)->params; //Modules handling $user = 0; if ($this->countModules('user1')) $user++; if ($this->countModules('user2')) $user++; if ($this->countModules('user5')) $user++; if ($this->countModules('user6')) $user++; if ( $user == 4 ) { $userwidth = '4'; } elseif ( $user == 3 ) { $userwidth = '3'; } elseif ( $user == 2 ) { $userwidth = '2'; } elseif ($user == 1) { $userwidth = '1'; } $monUrl = "http://".$_SERVER['HTTP_HOST'].$_SERVER['REQUEST_URI']; Afrique, Année 50 - Festival « Lumières d'Afrique »
16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, 2020

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

Afrique, Année 50

En présence de Michel Amarger

Réalisé par René Vautier - France, 1950, 20 min, N&B.

Premier film anticolonialiste français consacré aux conditions de vie dans les villages des colonies francaises d’Afrique occidentale. Le film fut saisi et interdit et René Vautier emprisonné. Ce sera le premier film anticolonialiste français, chef-d’oeuvre du cinéma engagé, qui lui vaudra 13 inculpations et une condamnation de prison, son co-inculpé est Félix Houphouët-Boigny. Il s’agit une condamnation en violation du décret Pierre Laval (Ministre des colonies) de 1934 et Vautier est mis en prison militaire à Saint-Maixent, puis à Niederlahnstein en zone française d’occupation allemande. Il sort en juin 1952.

11 novembre à 18:30 



Avec la collaboration de : 
Bains Douches Battant  Migrations Besançon Bourgogne Franche-Comté 

Avec l'appui média de : 
L'Est Républicain Topo le magazine régional des jeunes Diversions maCommune.info Africultures Radio France Bleu Besançon RCF RadioRadio Campus Besançon Radio Bip Radio Shalom Besançon Villages FM Signis

Avec l'appui de : 
Megarama Beaux-Arts