16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon 2017

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

Le Mot de Daniel Maximin

daniel-maximinLe festival des cinémas d’Afrique de Besançon « Lumières d’Afrique », labellisé dans le cadre de l’année des outre-mer, a réussi à associer nos amis des îles présents dans la ville natale des frères Lumière et de Victor Hugo qui devrait permettre, avec les propositions variées autour de la danse, du chant, des lectures de textes et la cuisine de mieux percevoir ces cultures variées et inventives. C’est la seule manifestation labellisée en Franche-Comté !

Je me réjouis de l’initiative du festival qui va permettre, au travers de sa transversale sur les outre-mer de découvrir ou redécouvrir deux films majeurs qui abordent l’histoire de la Martinique avec Rue Case nègre et Aliker.

Je n’oublie pas non plus l’exposition présentée « Minorité visible, cinéma invisible » de Samuel Nja Kwa qui présente des très beaux portraits de comédiens et acteurs des outre-mer. Ils sont souvent présents sur nos écrans sans que nous ayons connaissance de ce lien étroit avec les outre-mer.

L’Afrique à beaucoup compté dans le modelage des cultures des outre-mer et l’hommage à Aimé Césaire dans une précédente édition du festival avec une lecture du discours colonial d’Aimé Césaire apportait déjà cet éclairage.

Je souhaite à toutes les bisontines et les bisontins et nos amis des outre-mer présents en Franche-Comté un très bon festival 2011

Daniel Maximin
Commissaire en charge de l'année de l'Outre-mer


Avec la collaboration de : 

avantage jeune Planoise Mandela Bains DouchesUniversité ouverteLes oiseauxCCASMaison de l'architecturecinemaviaCinema Victor Hugo aparr Bains Douches    Sandales Empedocles  irts

Avec l'appui média de : 

Est Planoise Mandela Diversions Macommune  France Bleu rcf Radio Campus Radio Bip Radio Shalom Villages FM

Avec l'appui de :

Fraternite generale