defined( '_JEXEC' ) or die( 'Restricted access' ); JHTML::_('behavior.framework', true); require_once(JPATH_SITE.DS.'components'.DS.'com_content'.DS.'helpers'.DS.'route.php'); // get params $backtotop = $this->params->get('backtotop'); $app = JFactory::getApplication(); $templateparams = $app->getTemplate(true)->params; //Modules handling $user = 0; if ($this->countModules('user1')) $user++; if ($this->countModules('user2')) $user++; if ($this->countModules('user5')) $user++; if ($this->countModules('user6')) $user++; if ( $user == 4 ) { $userwidth = '4'; } elseif ( $user == 3 ) { $userwidth = '3'; } elseif ( $user == 2 ) { $userwidth = '2'; } elseif ($user == 1) { $userwidth = '1'; } $monUrl = "http://".$_SERVER['HTTP_HOST'].$_SERVER['REQUEST_URI']; Indochine, sur les traces d'une mère - Festival « Lumières d'Afrique »
16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, 2020

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

Indochine, sur les traces d'une mère

Indochine, sur les traces d'une mère

Réalisé par : Idrissou MORA KPAI - 2010 - Benin - 71 min

Synopsis

Entre 1946 et 1954 plus de 60 000 soldats d’Afrique noire furent engagés pour combattre les Viet Minh. Ces deux groupes de “ colonisés ”, que les circonstances historiques ont voulu opposer, vont tisser des liens entre eux. Nombreux seront les soldats africains qui prendront pour épouses des femmes vietnamiennes.

De ces unions naîtront des enfants Métis. A la fin de la guerre, l’armée coloniale ordonne le rapatriement en Afrique de tous les enfants noirs, officiellement pour les protéger des Vietminh. Si certains enfants sont rentrés avec père et mère, d’autres ont simplement été enlevés par leurs pères, laissant seules les mères derrière.

Certains de ces enfants non reconnus et abandonnés dans les orphelinats, étaient mis aux enchères pour des adoptions de masse destinées aux officiers africains, à l’instar de Christophe. Ce dernier a longtemps évité d’affronter les blessures et les troubles d’identité provoquées par une séparation brutale avec sa mère et son pays natal. A travers le voyage qu’entreprend Christophe vers son passé longtemps occulté, ce film ouvre un chapitre peu connu de la guerre d’Indochine.

Centre diocésain, 10 novembre à 20:30.



Avec la collaboration de : 
Bains Douches Battant  Migrations Besançon Bourgogne Franche-Comté 

Avec l'appui média de : 
L'Est Républicain Topo le magazine régional des jeunes Diversions maCommune.info Africultures Radio France Bleu Besançon RCF RadioRadio Campus Besançon Radio Bip Radio Shalom Besançon Villages FM Signis

Avec l'appui de : 
Megarama Beaux-Arts