16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, 2021

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

Plus Jamais Peur

plus-jamais-peurRéalisé par : Mourad Ben Cheikh – Tunisie – 74 min – 2011

Synopsis :

Le 17 décembre 2010, un jeune vendeur ambulant de fruits et légumes s’immole à Sidi Bouzid, après s’être fait confisquer sa marchandise par les autorités. S’en suit un mouvement de contestation générale contre le régime du Président Ben Ali.

La Révolution tunisienne débute.

Plus Jamais Peur, premier témoignage de ces événements, donne la parole au peuple tunisien. Mourad Ben Cheikh, réalisateur tunisien, esquisse un portrait de la Révolution tunisienne et d’une lutte pour la démocratie.

Plus Jamais Peur fut projeté en séance spéciale lors du Festival de Cannes, le 20 mai 2011. Cela faisait onze ans qu'aucun film tunisien n'avait reçu les honneurs du festival.

Bien que le film ait été décidé et tourné dans l'urgence, on ne peut pas dire que Mourad Ben Cheikh se soit improvisé réalisateur. En effet, celui-ci avait déjà à son actif plusieurs documentaires, parmi lesquels "Le cinéma dans les pays arabes" (1997) et "Histoire en Méditerranée" (2007).

Lors de la présentation du film, le réalisateur a voulu dédier son documentaire à l'ami d'une de ses amies, touché par balle lors de la révolution. Alors que ses proches étaient terrorisés et craignaient de le voir succomber à ses blessures, il avait déclaré : "Je ne partirai pas… pas avant qu'il ne parte." (en référence au président Ben Ali). C'est cette phrase qui a poussé Mourad Ben Cheikh à faire son film.

Petit Kursaal, 13 novembre à 16:00.



Avec l'appui média de : 
L'Est Républicain Topo le magazine régional des jeunes Diversions maCommune.info  Africultures
Radio France Bleu Besançon RCF RadioSignis

Avec l'appui de : 
Megarama Beaux-Arts