16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, 2021
festival

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

Les premiers « noirs » au cinéma

En 1896 et 1897, les opérateurs des frères Lumière filment les expositions ethnographiques de Paris, au Jardin Zoologique d'Acclimatation, et de Lyon, sur le cours du Midi (aujourd'hui cours de Verdun). Parmi ces vues Lumière, dont la durée est inférieure à une minute, trois sujets tournés au Jardin d’Acclimatation s’intitulent Baignade de nègres et Nègres en corvée (I et II). Une autre série de vues est consacrée au « Village des Ashantis » qui était alors exposé à Lyon, parmi d’autres ethnies.

En septembre 1898, en route vers le Japon, l’opérateur Gabriel Veyre fait une halte au Canada. Il se rend dans la réserve Mohawk de Kahnawake, près de Montréal et filme Danse indienne.

Baignade de nègres (1896) | Nègres en corvée, I & II (1896)| Danse du sabre, I & II (1897) | Danse de jeunes filles (1897) | Danse de femmes (1897) | Danse du féticheur (1897) | Défilé de la Tribu (1897) | Repas des négrillons, I & II (1897) | Toilette d'un négrillon, I & II (1897) | Récréation des négrillons (1897) | École des négrillons (1897) | Nègres Achantis : Danse d'hommes (1897) | Nègres Achantis : Leçon de danse (1897)



Avec l'appui média de : 
L'Est Républicain Topo le magazine régional des jeunes Diversions maCommune.info Africultures Radio France Bleu Besançon RCF RadioRadio Campus Besançon Radio Bip Radio Shalom Besançon Villages FM Signis

Avec l'appui de : 
Megarama Beaux-Arts