16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon 2017

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

Rencontre avec Jimmy Markoum

Jeudi 15 novembre à 20h. Salle Risset. • En partenariat avec Les Amis du Monde diplomatique

Y a-t-il eu une révolution en Égypte ?

Il y a un peu plus d'un an et demi, le 11 février 2011, le président Moubarak démissionnait, les Egyptiens fêtaient, après la Tunisie, le succès de leur révolution. Mais la joie fut de courte durée ! L'armée, chargée de mener à bien la transition démocratique du pays, se lança rapidement dans une contre-révolution, à peine dissimulée, pour sauver le régime. Et les mouvements islamistes, quant à eux, bien que très marginaux dans le mouvement révolutionnaire, se sont alors érigés en défenseurs de la révolution. Ils remportèrent les élections législatives puis présidentielles. Aujourd'hui, d'aucuns pensent que la dictature militaire va laisser place à une dictature religieuse. Qu'en est-il ? Que sont devenues les revendications de la révolution ? Que sont devenus les révolutionnaires ?

Jimmy Markoum

Jimmy Markoum

Géographe, arabisant et diplômé de l'Ecole Normale Supérieure, je me suis spécialisé durant mes recherches dans l'étude des villes et des sociétés du Proche-Orient. Entre 2008 et 2011, j'ai séjourné dans plusieurs pays de la région afin de réaliser mes recherches de master, d'abord à Amman (Jordanie), puis à Damas (Syrie), et enfin au Caire (Égypte) où je suis resté finalement deux ans. En janvier 2011, j'étais boursier de recherches au CEDEJ (Centre d'Études et de Documentation Économiques, Juridiques et Sociales) du Caire quand éclata la révolution égyptienne. Dès le 25 janvier, et pendant plus de quinze jours, j'ai suivi des amis égyptiens dans les rues du Caire, appareil photo en main. De retour en France, j'ai monté une exposition de photographies (Et pendant ce temps au Caire… une révolution égyptienne, 12 octobre au 16 décembre 2011, ENS-Lyon), réalisé un court documentaire et écris plusieurs articles pour la presse nationale (Mediapart, Le Monde, Rue89).

 
 

Avec le soutien de : 

DRAC cget Bourgogne Franche Comte Grand Besancon Besancon

Avec la collaboration de : 

avantage jeune Planoise Mandela Bains Douches Senacle FRAC Cinema Victor Hugo aparr Bains Douches Cinematheque CNC ligue enseignement Sandales Empedocles aparr irts diocese

Avec l'appui média de : 

Est Planoise Mandela Diversions Macommune africultures France Bleu rcf Radio Campus Radio Bip Radio Shalom Villages FM SignisCNews

Avec l'accompagnement de : 

Fraternite generale Mois du documentaire Destival des solidarites Alimenterre africultures the film foundation World cinema project Centenaire Jean Rouch

Avec l'appui de :

Fraternite generale Bevalot Phox Garage Morel Vitabri Le Criollo FASO TRIBAL Petite fleur