16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon 2017

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

Daniel Toffel – Femmes dans l'extrème nord du Cameroun

Dans la plupart des pays d’Afrique, les femmes ont des conditions de vie assez difficiles. Au Cameroun, c’est dans le région de l’Extrême Nord que le niveau de pauvreté des femmes est le plus fort.

Elles travaillent beaucoup pour élever les enfants et faire vivre la famille.

Leur rôle est très actif dans l’agriculture. Elles sont responsables de la production vivrière. Au début de la saison des pluies, elles préparent les terres pour les plantations et ensuite elles font les récoltes. Elles consacrent environ 8 heures par jour à ces tâches agricoles.

Les femmes accomplissent également tous les travaux domestiques, de la préparation des aliments à la collecte du bois de feu et de l'eau.

Ce sont elles aussi qui élèvent la volaille et le petit bétail autour de la concession (concession : habitation traditionnelle).

Pour vendre les produits de leurs récoltes, les femmes sont très présentes sur les marchés ou au détour d’une rue où elles proposent à la vente quelques nourritures, beignets de maïs par exemple, des légumes ou encore des petits sachets de différentes épices.

Daniel Toffel

Daniel Toffel

Bisontin depuis 61 ans, je suis encore en activité professionnelle.

Photographe amateur, j’ai eu mon premier appareil photo à l’âge de 10 ans. La photo est l’une de mes passions.

Depuis 3 ans, je suis membre de l’Association Solenca (Solidarité Enfance Cameroun), basée à Pirey, ce qui me permet d’effectuer des séjours dans la province de l’Extrême Nord du Cameroun.

Cette province est la plus peuplée et Cameroun et en même temps une des plus pauvres. La région est très montagneuse, le climat, chaud et sec, sahélien.

La majorité de la population vit de l’agriculture. La population augmente rapidement et il n’y a plus guère de terres libres pour les cultures alors que cette région est encore très rurale et agricole. Sont cultivés le sorgho, l’arachide, le maïs et le coton. Souvent, les familles élèvent aussi du petit bétail : poules, moutons, chèvres.

À chaque séjour, je découvre un peu plus la population et j’essaie de prendre des photos d’enfants, de femmes, d’hommes dans leur vie de tous les jours.

Je présente des photos de femmes dans leur activité quotidienne, pour certaines la culture, d’autres la vente sur les marché de leur récolte…

 
 

Avec le soutien de : 

DRAC cget Bourgogne Franche Comte Grand Besancon Besancon

Avec la collaboration de : 

avantage jeune Planoise Mandela Bains Douches Senacle FRAC Cinema Victor Hugo aparr Bains Douches Cinematheque CNC ligue enseignement Sandales Empedocles aparr irts diocese

Avec l'appui média de : 

Est Planoise Mandela Diversions Macommune africultures France Bleu rcf Radio Campus Radio Bip Radio Shalom Villages FM SignisCNews

Avec l'accompagnement de : 

Fraternite generale Mois du documentaire Destival des solidarites Alimenterre africultures the film foundation World cinema project Centenaire Jean Rouch

Avec l'appui de :

Fraternite generale Bevalot Phox Garage Morel Vitabri Le Criollo FASO TRIBAL Petite fleur