16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, du 5 au 13 novembre 2016

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

17° édition du 11 au 18 novembre 2017

Appel à films et projet jusqu'au 30 juin 2017 : Accès aux formulaires d'inscription

En Éthiopie sur les traces des premiers chrétiens

Samedi 9 novembre à 16 h. Petit Kursaal.

Réalisé par Jean-Louis Saporito • Éthiopie, 2011, 52 min.

En Éthiopie sur les traces des premiers chrétiens

Dans la province du Tigré, au Nord de l’Éthiopie, il existe un territoire fermé et reculé, le Woldeba, entièrement dédié à la vie monastique. Là-bas vivent environ un millier de moi- nes et d’ermites qui mènent, à l’abri des regards et loin du monde profane, une vie d’abstinence, de jeûne et de prière perpétuelle. Leurs monastères, juchés sur de hauts plateaux désertiques, suscitent à la fois l’étonnement et la fascination. On y accède très difficilement, il faut plusieurs heures de marche et l’autorisation des autorités religieuses pour y pénétrer. Le Woldeba est un territoire secret, aux paysages magnifiques, quasiment inconnu des non éthiopiens. Ce sera la première fois qu’un film sera réalisé sur les moines de cette région. L’Éthiopie est le seul pays d’Afrique noire qui n’a pas été évangélisé par des missionnaires occidentaux : elle est devenue chrétienne au milieu du IVè siècle, après l’Arménie en 301 et avant l’Empire romain en 391. Depuis cette époque, l’Église éthiopienne orthodoxe s’est développée d’une façon singulière et originale à travers ses propres saints et légendes locales, tout en puisant sa source aux enseignements des premiers moines chrétiens d’Égypte, Saint Antoine et Saint Pacôme. Aujourd’hui au Tigré, 95 % de la population est chrétienne, ainsi que près de la moitié des 80 millions d’éthiopiens. Ils considèrent que leur Église, l’Église orthodoxe éthiopienne, est la plus proche du christianisme des origines. Le fil conducteur du film est François Le Cadre, chercheur au Centre des Mondes Africains, qui étudie les saints éthiopiens, les pratiques religieuses des moines, et cherche des informations sur Saint Samuel qui a fondé au XIVè siècle le plus important monastère de cette « terre des moines ». Ce travail d’investigation, mené avec d’autres chercheurs, se base sur les témoignages des moines ainsi que sur les manuscrits et reliques conservés dans les lieux saints (dont des évangiles parmi les plus anciens au monde). Nous le suivrons de monastères en monastères jusqu’au Woldeba, point d’aboutissement de ses recherches. En partant de ce présent, seront évoqués plus de 15 siècles d’histoire du christianisme en Éthiopie. Pourquoi l’Éthiopie a pu devenir chrétienne dès 330 ? Qui étaient les premiers moines éthiopiens ? Comment le pays a-t-il été évangélisé ? De quelle façon les monastères se sont-ils développés ? Comment ces pratiques religieuses si singulières ont-elles pu perdurer jusqu’à aujourd’hui ?

Jean-Louis Saporito

Journaliste de formation, Jean-Louis Saporito a d’abord été Correspondant d’Antenne 2 aux Etats-Unis. Producteur de magazines et de documentaires, fondateur et dirigeant, entre autres, de l’agence de presse Point du jour, puis de l’association Contrechamps (qui apporte un soutien aux confrères des médias travaillant dans les pays du sud), il est a fait de l’Afrique son continent de prédilection au sujet duquel il réalise documentaires, livres et expos photos.

 
 

Avec le soutien de

Drac Franche-Comté ACSE  Conseil Général du Doubs Ville de Besançon Cinéma Victor Hugo Simon Graphic Bévalot Phox Besançon Garage Morel BesançonGarage Morel BesançonLycée Pergaud BesançonCROUSRECIDEVMaghreb des Films Videlio EventsLe Sénacle

Appui média

L'Est Républicain  France Bleu Besançon  RCF Besançon  Africultures  Signis   Magazine Diversions      Affiche 2016