16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, du 5 au 13 novembre 2016

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

17° édition du 11 au 18 novembre 2017

Appel à films et projet jusqu'au 30 juin 2017 : Accès aux formulaires d'inscription

L’Armée du Salut

Vendredi 14 novembre à 18 h 00. Cinéma Victor Hugo.

Réalisé par Abdellah Taïa • France/Maroc/Suisse, 2013, 1 h 24, VOSTF • Avec Saïd Mrini, Karim Aït Mhand, Amine Ennji.

Dans un quartier populaire de Casablanca, Abdellah, adolescent homosexuel, essaie de se construire au sein d’une famille nombreuse, entre une mère autoritaire et un frère aîné qu’il aime passionnément. Adaptation du roman de Abdellah Taïa.

Récompenses

L’Armée du salut a reçu le Grand Prix du Jury pour un Long Métrage Français (ex-aequo avec Des étoiles) lors du 26e Festival Premiers Plans d’Angers, en janvier 2014, ainsi que le Prix Spécial du Jury au Festival Tous Écrans de Genève en décembre 2013. Le film avait également été sélectionné lors de la semaine de la critique à la Mostra de Venise et lors du Festival International du Film de Toronto.

Critiques

« On retrouve dans le film d’Abdellah Taïa la sécheresse précieuse de sa prose, cet art du détournement et de la suggestion propre à exprimer par la plus grande économie de moyens les plus grands bouleversements intimes. » Le Monde, Jacques Mandelbaum

« Du Maroc à la Suisse, l’itinéraire d’un jeune homo déterminé à changer de vie. Une histoire forte, entre survie et trahison, adaptée par celui qui l’a vécue. » Télérama, Louis Guichard

Abdellah Taïa

Issu d’une famille modeste, Abdellah Taïa étudie la littérature française à l’Université Mohamed V de Rabat et à l’Université de Genève. En juillet 1999, l’année de la mort du roi Hassan II, il arrive à Paris pour un doctorat en littérature française à la Sorbonne. En 1999, il publie ses premiers textes dans un recueil de nouvelles publié par Loïc Barrière aux éditions Paris-Méditerranée, Des nouvelles du Maroc, aux côtés de Mohamed Choukri, Salim Jay et Rachid O. Son premier recueil de nouvelles, Mon Maroc, paraît en 2001 aux éditions Séguier, avec une préface de l’écrivain René de Ceccatty auquel il rendra un chaleureux hommage quand il recevra le Prix de Flore. En juin 2007, Abdellah Taïa fait la couverture du magazine marocain Telquel sous le titre : Homosexuel, envers et contre tous. En avril 2009, il publie dans le même hebdomadaire une lettre intitulée L’homosexualité expliquée à ma mère où il traite ouvertement de sa sexualité. Il est l’auteur de plusieurs romans dont Le Jour du Roi (éd. du Seuil) pour lequel il reçoit en 2010 le Prix de Flore. En 2012, il réalise son premier film, L’Armée du salut, adaptation de son troisième roman qu’il présente à la Mostra de Venise 20134. Ses livres sont traduits dans plusieurs langues.

 
 

Avec le soutien de

Drac Franche-Comté ACSE  Conseil Général du Doubs Ville de Besançon Cinéma Victor Hugo Simon Graphic Bévalot Phox Besançon Garage Morel BesançonGarage Morel BesançonLycée Pergaud BesançonCROUSRECIDEVMaghreb des Films Videlio EventsLe Sénacle

Appui média

L'Est Républicain  France Bleu Besançon  RCF Besançon  Africultures  Signis   Magazine Diversions      Affiche 2016