16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, du 5 au 13 novembre 2016

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

17° édition du 11 au 18 novembre 2017

Appel à films et projet jusqu'au 30 juin 2017 : Accès aux formulaires d'inscription

White Shadow

Réalisé par Noaz Deshe Tanzanie Allemagne Italie – VOTSF 1h55

Avec Hamisi Bazili, James Gayo, Salum Abdallah

Interdit aux moins de 12 ans

En Tanzanie, en 2008, les albinos étaient persécutés. Des médecins "sorciers" offraient de grosses sommes pour se procurer des parties de leurs corps pour leurs potions magiques. Entre 2008 et 2010, plus de 200 homicides liés à ces pratiques de sorcellerie ont été commis. Le film raconte l'histoire d'Alias, un jeune albinos qui, après avoir assisté au meurtre de son père, est envoyé par sa mère à la ville, où son oncle Kosmos lui offre le refuge. Tandis qu'il vend des lunettes, des DVD et des téléphones portables pour GAGNER sa vie, le jeune homme ne tarde pas à traverser l'épreuve, à fleur de peau, de la difficulté de la vie et de la différence.

Bande annonce

Biographie

Noaz Deshe est réalisateur, scénariste, compositeur, artiste, producteur. Parmi ses films et auteurs de chevet, Soy Cuba, Les chevaux de feu... Cassavetes, Herzog, Coppola, Orson Welles, Visconti, Bertolucci...

Né au Proche-Orient, il se définit comme « sans état fixe » et vit aujourd’hui à Berlin

FILMOGRAPHIE

REALISATEUR

2001 BOYS-GIRLS - court métrage expérimental consacré à l’hermaphrodisme

2001 SEARCH AGENT ZEROX - documentaire, science-fiction

2013 WHITE SHADOW, fiction, long-métrage

CHEF OPERATEUR

2002 AREA K de Nadav Harel et Ramon Bloomberg - documentaire tourné à Gaza

PEINTURES, INSTALLATIONS VIDEO

2016 Exposition à Berlin avec l’artiste Lea Walloschke

COMPOSITEUR, CAMERAMAN, SCENARISTE

2009 FRONTIER BLUES de Bakak Jalali / Iran

2013 WHITE SHADOW / avec James Masson

2014 TOTO AND HIS SISTERS de Alexander Nanau

/ Roumanie

* incarne le «ghost cowboy» pour le groupe de «folk hanté» de Ryan Gosling, Dead Man’s Bones

PRODUCTEUR EXECUTIF

2014 LOST RIVER de Ryan Gosling

Lalla Fadhma N'Soumer (Burnous embrasé)

Réalisé par: Belkacem Hadjadj -  Algérie 2014 1h45 VOSTF

Avec  Laëtitia Eïdo, Assaad Bouab, Melha Bossard, Farid Cherchari

La décennie 1840 touche à sa fin mais la Kabylie reste largement insoumise. Elle est un creuset d'agitation contre l'occupant et le refuge de rebelles du nouvel ordre colonial. La France s'active à préparer la conquête de cette région stratégique. La résistance s'organise…

C'est dans ce contexte que grandit Fadhma, au sein d'une famille de notables lettrés liée à une puissante confrérie religieuse. Elle révèle très vite une personnalité exceptionnelle qui ne peut se satisfaire du statut réservé à la femme dans la société rurale du 19ème siècle. Rejetant le mariage traditionnel, elle préfère la retraite solitaire.

Jusqu'au jour, où l'Histoire en marche, lui fait rencontrer un destin à sa mesure...

 

Biographie

Belkacem HADJADJ est né à Tiguemounine en 1950, à TIZI OUZOU.

Après des études à l'Ecole Normale Supérieur (ENS) d'Alger, il obtient un diplôme de réalisateur obtenu en 1977, à l'INSAS (Bruxelles). Ensuite il a travaillé pour la Radio Télévision belge (RTB) jusqu'en 1978 et pour la Radio Télévision algérienne (ex- RTA), entre 1978 et 1987.

En 1987, il soutient une thèse de doctorat de cinéma sous la direction de Jean Rouch à Paris X.

Entre 1985 et 1991, il enseigne le Cinéma à l'Institut National des Sciences de l'Information et de la Communication (INSIC) d'Alger.

En 1982, il réalise un premier court métrage, LA GOUTTE, suivi de quatre téléfilms :

1 - Le Bouchon en 1980,

2 - Bouziane-el-Kalaï en 1983,

3 - Djillali-El-Gataa en 1984

4 - El-Khamsa en 1988.

En 1995, il produit et réalise son premier long-métrage cinéma Machaho qui sera suivi de son deuxième long-métrage cinéma El Manara en 2004.

Entre 1998 et en 2004, il produit et réalise les deux documentaires

L'Arc-en-ciel éclaté (long métrage, 1998) et Une femme taxi à Sidi Bel Abbès (doc, 2000), deux séries pour la Télévision Algérienne Taxi El Majnoun et Hakda wala Ktar.

Il produit le documentaire Mémoire des Montagnes réalisé par A. Fellag et le feuilleton El Ghaieb réalisé par D. Ouzid.

En 2007, il ASSURE la production du long-métrage cinéma "Le Crépuscule des Hommes bleus" réalisé par B. Tsaki et le documentaire Joue à l'Ombre réalisé par M.L. Tati.

Actuellement, il travaille comme producteur sur une première comédie musicale en Algérie (avec le réalisateur Dahmane Ouzid).

Belkacem HADJADJ vit à Bruxelles depuis de nombreuses années.

Réalisateur, acteur et producteur, Belkacem Hadjadj est aussi le Président de l'Association Algérienne des Producteurs et Réalisateurs Professionnels (crée en Juillet 2007).

 
 

Avec le soutien de

Drac Franche-Comté ACSE  Conseil Général du Doubs Ville de Besançon Cinéma Victor Hugo Simon Graphic Bévalot Phox Besançon Garage Morel BesançonGarage Morel BesançonLycée Pergaud BesançonCROUSRECIDEVMaghreb des Films Videlio EventsLe Sénacle

Appui média

L'Est Républicain  France Bleu Besançon  RCF Besançon  Africultures  Signis   Magazine Diversions      Affiche 2016