16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon 2017

17° édition du 11 au 19 novembre 2017

Appel à films et projet jusqu'au 30 juin 2017 : Accès aux formulaires d'inscription

Wùlu

Réalisé par Daouda Coulibaly 2016 1h35 Mali France VOSTF

Avec Quim Gutiérrez , Dembele Habib , Ndiaye Ismaël

Intelligent et discret, le jeune Ladji est un chauffeur de bus modèle : il connaît tous les trucs pour choisir les bons clients susceptibles de monter dans son véhicule. Il espère une promotion pour son bon travail mais découvre que le neveu de son patron l'a eu à sa place. Dégoûté, Ladji demande à Driss, un dealer de drogue, de lui rendre un service qu'il lui a lui-même rendu par le passé. Il lui demande de lui acheter son propre van : soit la couverture parfaite pour transporter son stock de cocaïne, puisque généralement la police ne fouillent jamais les bus. Driss accepte et Ladji commence ses livraisons à la frontière du Mali...

Bande annonce

Biographie

Daouda Coulibaly

Daouda Coulibaly est un réalisateur franco-malien.

De Marseille où il a grandi, le réalisateur malien Daouda Coulibaly débute sa carrière comme monteur de l’audiovisuel. Il décide de passer à la réalisation avec son premier court-métrage, IL ETAIT UNE FOIS L’INDEPENDANCE  inspiré d’un conte traditionnel. Le bon accueil de ce premier court métrage lui vaut d’être retenu pour le programme Focus Features Africa First. Inspiré par la forme de narration traditionnelle et par Sembène Ousmane, il fait un travail qui reflète le lien entre le film africain et la littérature. TINYE SO , son second court métrage, a été récompensé au FESPACO 2011 par le Poulain de Bronze. Wulu est son premier long métrage de fiction

Wallay

Réalisé par Berni Goldblat 2017 Burkina Faso France 1h24

Avec Makan Nathan Diarra , Ibrahim Koma , Hamadoun Kassogué

Ady, jeune métis franco-burkinabé, vit dans une banlieue française en proie à la délinquance. Soucieux de lui faire passer une initiation et convaincu que, par ce fait, il va grandir, son père qui l'élève seul se sent obligé de lui faire effectuer un retour aux sources. L’adolescent va intelligemment exploiter ce voyage à son profit. Ady arrive au pays et ne s’attend pas à ce que chacune de ses rencontres lui réserve une surprise. Il est confié à son oncle Amadou qui est investi du devoir de redresser le jeune homme récalcitrant, Mame, sa grand-mère et son cousin Jean ...

Bande annonce

Biographie

Berni GOLDBLAT

Cinéaste né à Stockholm (Suède) en 1970, de nationalité suisse, Berni GOLDBLAT est réalisateur, monteur, producteur. Il est l'auteur de nombreux films documentaires réalisés principalement au Burkina Faso. En 2000, il fonde, avec Daphné Serelle, Cinomade (www.cinomade.org), une association basée au Burkina Faso dont l'objectif est la création et la diffusion d'outils de sensibilisation, notamment par le cinéma. Il a également créé "Les films du Djabadjah", une société de production audiovisuelle basée également au Burkina Faso.

Il œuvre depuis de nombreuses année à la réhabilitation du cinéma Gimbi à Bobo Dioulasso au Burkina Faso

Filmographie sélective:

2017 "Wallay", Fiction

2009 "Ceux de la colline" documentaire

2006 "Mokili" fiction Présenté à Besançon à Lumières d’Afrique

"Baluo be tenne" documentaire, 26', Casamance Sénégal, 1999

SHEPHERDS AND BUTCHERS

Réalisé par Oliver Schmitz 2016 1h46 Afrique du Sud Etats Unis VOSTF

Avec Andrea Riseborough, Steve Coogan, Robert Hobbs plus

Afrique du Sud, 1987. Lorsque Leon, un jeune gardien de prison blanc âgé de 19 ans, commet un acte d’une violence inexplicable ,l’issue de son procès semble courue d’avance. John Weber, un célèbre avocat d’origine britannique, accepte l’affaire à contrecœur. Il découvre que Leon a travaillé dans le couloir de la mort de la prison la plus célèbre du pays, dans des conditions particulièrement traumatisantes. La défense de Leon donne alors à John l’occasion de faire le procès de l’ensemble du système juridique légalisant la peine de mort.

Bande annonce

Biographie

Oliver Schmitz

Oliver Schmitz, né en 1960 au Cap (Afrique du Sud), est un réalisateur et scénariste sud-africain d'origine allemande.

Filmographie sélective

1988 : Mapantsula

1997 : Joburg Stories

2000 : Hijack Stories Cannes un certain regard

2006 : Paris, je t'aime - segment 19e arrondissement

2010 : Le Secret de Chanda (Life, Above All) – Cannes un certain regard et Besançon, Lumières d’Afrique, tous les prix

2016 : Shepherds and Butchers – Marrakech en compétition

Volubilis

Réalisé par Faouzi Beansaidi Maroc France Quatar 2017 1h46 VOCTF

Avec  Mouhcine Malzi , Nadia Kounda ,Abdelhadi Talbi , Nezha Rahil ,Faouzi Bensaidi

Abdelkader est vigile et Malika est employée de maison. Ils viennent de se marier et sont fous amoureux. Malgré des problèmes d’argent, ils rêvent d’emménager ensemble et de vivre leur amour. Un jour, Abdelkader va vivre un épisode d’une grande violence et d’une grande humiliation qui va chambouler leur destin.

Biographie

Faouzi Bensaïdi

Faouzi Bensaïdi, né le 14 mars 1967 à Meknès, est un réalisateur, scénariste et acteur

Il suit une formation de comédien à l'Institut d'art dramatique et d'animation culturelle de Rabat puis au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris en 1995. Après plusieurs mises en scène au théâtre, il passe à la réalisation de courts métrages à partir de 1997 avec notamment La Falaise qui obtient 23 récompenses dans des festivals. Il co-écrit le scénario de Loin d'André Téchiné en 1999, puis signe son premier long métrage Mille mois en 2003, sélectionné à Cannes dans la section Un certain regard..

Son film Volubilis est sélectionné dans la section Venice Days à la Mostra de Venise 20172.

1999 : La Falaise

2000 : Le Mur

2001 : Trajets

2003 : Mille mois

2006 : WWW. What A Wonderful World Présenté à Besançon à Lumières d’Afrique.

2011 : Mort à vendre

2017 : Volubilis

Razzia

Réalisé par Nabil Ayouch – 2016 -  Maroc – Belgique 1h49 VOSTF

Avec  Nabil Ayouch

Avec Maryam Touzani, Arieh Worthalter, Abdelilah Rachid

Razzia suit cinq fils narratifs distincts, tous liés à un événement tumultueux dans les rues de Casablanca.

Biographie

Nabil Ayouch

Nabil Ayouch est un réalisateur franco-marocain, né le 1er avril 1969 à Paris.Il est le fils d’une mère juive française d'origine tunisienne et d'un père marocain, Noureddine Ayouch, patron de Shem's, une entreprise de communication marocaine, et fondateur de Zakoura, première association de micro-crédit au Maroc1. Il est également le frère du réalisateur Hicham Ayouch.

Après des cours de théâtre et de mise en scène chez Sarah Boréo et Michel Granvale, Nabil Ayouch débute comme assistant-réalisateur et réalise à partir de 1992 des spots publicitaires. Il tourne ensuite trois courts métrages : Vendeur de silence, Hertzienne Connexion, tous deux plusieurs fois primés dans divers festivals internationaux, puis Les Pierres bleues du désert, avec Jamel Debbouze.

En 1997, il réalise son premier long métrage, Mektoub, qui réalise un record historique au box-office marocain avec plus de 350 000 entrées et qui est présélectionné en 1998 pour représenter le Maroc aux Oscars.

En 1999, il met en scène un spectacle de gala marquant l’ouverture du « Temps du Maroc » au Château de Versailles.

En 2000, il tourne son deuxième long métrage, Ali Zaoua prince de la rue, qui remporte un énorme succès, plus d’une quarantaine de prix et une nouvelle présélection pour les Oscars.

Entre 2000 et 2003, il crée le Prix Mohamed Reggab qui récompense les meilleurs scénarios et produit huit premiers courts métrages de jeunes talents.

En 2001, il produit des séries pour la télévision marocaine et cofonde le GARP (Groupement des auteurs réalisateurs producteurs). En 2002, il participe pour Arte à la collection « Masculin / Féminin » en réalisant Une minute de soleil en moins2.

En 2003, il fonde la Coalition marocaine pour la diversité culturelle. En 2005 il crée « Film Industry Made in Morocco », avec lequel il produit trente longs métrages. Il fonde ensuite, avec le soutien de l’Union européenne, Meda Films Developpement, structure accompagnant producteurs et scénaristes des dix pays de la rive sud de la Méditerranée en les aidants à développer leurs projets.

En 2008, Nabil Ayouch est membre du premier collège de l'avance sur recettes du Centre national de la cinématographie (CNC) et réalise son troisième long métrage, Whatever Lola Wants, Grand Prix du Festival national du film à Tanger, et distribué dans plus de 30 pays .

En 2009, Nabil Ayouch met en scène le spectacle de clôture du Forum économique mondial de Davos, en Suisse. Il lance la même année le projet « Images pour tous », qui a pour objet de créer des salles de cinéma numériques (10 en 2009) dans le monde rural et périurbain. Il réalise en 2011 un film intitulé My Land.

En 2012, son film Les Chevaux de Dieu est sélectionné à Cannes dans le cadre de la section Un Certain Regard et remporte par ailleurs le Prix François-Chalais. Film primé à Besançon avec le prix « coup de cœur du public ».

En 2015, son film Much Loved, est sélectionné à Cannes. Il fait l'objet d'une interdiction de projection au Maroc, énoncée par le gouvernement, accompagné par le Parti pour la justice et le développement (PJD), un parti traditionnel et conservateur4 car il est jugé comme portant atteinte à l'image du Maroc et de la femme marocaine. Il fait l'objet d'une grosse polémique qui divise la population5. Ce film remporte deux prix au festival du film francophone d’Angoulême.

Filmographie sélective :

1990 : Les Pierres bleues du désert (court métrage)

1990 : Hertzienne Connexion (court métrage)

1991 : Vendeur de silence (court métrage)

1997 : Mektoub

2000 : Ali Zaoua prince de la rue

2003 : Une minute de soleil en moins (téléfilm)

2008 : Whatever Lola Wants  - Présenté à Besançon à Lumières d’Afrique

2011 : My Land (documentaire)

2012 : Les Chevaux de Dieu – Présenté et primé à Besançon à Lumières d’Afrique

2015 : Much Loved

2017 : Razzia

 
 

Avec le soutien de : 

DRAC cget Bourgogne Franche Comte Grand Besancon Besancon

Avec la collaboration de : 

avantage jeune Planoise Mandela Bains Douches Senacle FRAC Cinema Victor Hugo aparr Bains Douches Cinematheque ligue enseignement Sandales Empedocles aparr irts diocese

Avec l'appui média de : 

Est Planoise Mandela Diversions Macommune africultures France Bleu rcf Radio Campus Radio Bip Radio Shalom Villages FM Signis

Avec l'accompagnement de : 

Fraternite generale Mois du documentaire Destival des solidarites Alimenterre africultures the film foundation World cinema project Centenaire Jean Rouch

Avec l'appui de :

Fraternite generale Bevalot Phox Garage Morel Le Criollo FASO TRIBAL Petite fleur