19è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon 2017

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

Fortuna

Réalisé par  Germinal Roaux – Suisse, Belgique 2018 1h46

Avec Kidist Siyum Beza, Bruno Ganz, Patrick d'Assumçao

Fortuna, jeune Ethiopienne de 14 ans, est accueillie avec d’autres réfugiés par une communauté de religieux catholiques dans un monastère des Alpes suisses. Elle y rencontre Kabir, un jeune Africain dont elle tombe amoureuse. C’est l’hiver et à mesure que la neige recouvre les sommets, le monastère devient leur refuge mais aussi le théâtre d’événements qui viennent ébranler la vie paisible des chanoines.  Ceux-ci vont-ils renoncer à leur tradition d’hospitalité ? Parviendront-ils à guider Fortuna vers sa nouvelle vie ?

Biographie

Germinal Roaux (né le 8 août 1975 à Lausanne) est un artiste photographe, scénariste et cinéaste franco-suisse.

Son travail est exclusivement tourné vers le noir et blanc.

Il suit toute sa scolarité à l’École Rudolf Steiner de Lausanne. Il commence, à l’âge de 16 ans, une option “photographie” qu’il poursuivra pendant deux années et s'intéresse à la réalisation audiovisuelle, sur des tournages publicitaires à New-York.

En 1994, il réalise comme travail de fin d’études son premier documentaire sur le problème de la désertification au Burkina Faso, Une pluie et des hommes.

De retour en Suisse en 1995, il devient photographe-reporter RP pour les magazines L’Illustré et L'Hebdo, pour lesquels il travaille en indépendant durant plus de 10 ans.

En 2000, il reçoit le Premier Prix Suva des Médias pour une série de reportages photos traitant de l’autisme chez l’enfant et l’adulte, exposé au Musée de l'Élysée de Lausanne.

En 2003, Germinal Roaux réalise son premier film documentaire, Des tas de choses, un film de 28 minutes sur l’intégration des handicapés mentaux dans notre société. Pierre Assouline dans Le Monde écrit à propos du film: « 28 minutes de grâce absolue. Un supplément d’âme

En 2007, son deuxième film, Icebergs, remporte le Prix du Meilleur Espoir au Festival international du film de Locarno ainsi que le Prix de la Relève Suissimage SSA pour le meilleur court métrage suisse de l'année au 43e Journées de Soleure. Germinal Roaux est invité à participer à la seconde édition des Zürich Master Class avec notamment Oliver Stone, Pavel Lungin et Matthew Modine comme intervenant. La même année Germinal Roaux commence son journal photographique, qu'il publie chaque mois sur internet. Un journal intime en noir et blanc où il raconte, sous le titre de travail qu'il s'est donné, Never Young Again, le passage entre l'adolescence et l'âge adulte. « J'aime photographier les jeunes qui se prennent pour des grands, ou les jeunes à qui on a donné des responsabilités de grands et qui dans leurs yeux sont toujours des enfants.[citation nécessaire]». Citation tirée d'un article de Libération.

En 2008, Robert de Niro invite le jeune cinéaste à présenter son film Icebergs en compétition international au Festival du film de TriBeCa de New-York. La même année Germinal Roaux participe aux Ateliers d'Angers, créés par Jeanne Moreau en parallèle du Festival de Cinéma Premiers Plans.

En 2009, à la demande de Jeanne Moreau, Germinal Roaux réalise la bande annonce de la 21e édition du Festival du Film Premiers Plans d'Angers. Un court métrage qui a été réalisé sans caméra, uniquement avec un appareil photographique. Plus de 20 000 clichés ont été nécessaires à la réalisation de ce film qui utilise la technique du stop motion. L'actrice française Adèle Haenel, découverte au cinéma dans la Naissance des pieuvres tient le premier rôle de cette bande annonce. La même année, Germinal Roaux est l'un des 12 artistes sélectionnés par Olivier Saillard, conseiller artistique de la Fondation HSBC pour la Photographie, pour son travail photographique sur l'adolescence Never Young Again.

 

Left Foot Right Foot, son premier long métrage, sort sur les écrans en 2013 et remporte plusieurs prix, notamment le Bayard d’Or de la meilleure première œuvre du festival international du film francophone de Namur1, la mention spéciale du jury au festival international du film de Palm Springs et trois prix du cinéma suisse

Le 24 septembre 2016 à Zurich (Suisse), l’actrice américaine Uma Thurman et le jury du Festival du Film de Zurich remettent le Filmmaker Award 2016 à Germinal Roaux lors d’un gala organisé par la célèbre marque de haute horlogerie suisse IWC.

Lors de la cérémonie de Clôture de la section Generation de la 68e Berlinale (2018), le film Fortuna du réalisateur et scénariste Germinal Roaux a été primé à deux reprises. Fait rare, le film obtient les deux principaux prix de cette section. L'Ours de Cristal pour le meilleur film ainsi que Le Grand Prix du Jury International

Le 15 juillet 2018, le cinéaste iranien Asghar Farhadi président du jury au 15e Festival International du Film d’Erevan (Arménie) décerne le Silver Award du Meilleur Film à Fortuna de Germinal Roaux.


Avec la collaboration de : 

avantage jeune Planoise Mandela Bains DouchesUniversité ouverteLes oiseauxCCASMaison de l'architecturecinemaviaCinema Victor Hugo aparr Bains Douches    Sandales Empedocles  irts

Avec l'appui média de : 

Est Planoise Mandela Diversions Macommune  France Bleu rcf Radio Campus Radio Bip Radio Shalom Villages FM

Avec l'appui de :

Fraternite generale