19è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon 2017

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

Rafiki

Réalisé par Wanuri Kahiu- Kenya / Afrique du Sud /  - 2018 France  82 minutes

Avec Samantha Mugatsia, Sheila Munyiva

À Nairobi, Kena et Ziki mènent deux vies de jeunes lycéennes bien différentes, mais cherchent chacune à leur façon à poursuivre leurs rêves. Leurs chemins se croisent en pleine campagne électorale au cours de laquelle s’affrontent leurs pères respectifs. Attirées l’une vers l’autre dans une société kenyane conservatrice, les deux jeunes femmes vont être contraintes de choisir entre amour et sécurité...

Biographie

Wanuri Kahi

Elle naît à Nairobi. En 2001, elle obtient un diplôme BSc en sciences de la gestion de l'université de Warwick. Elle rejoint ensuite le programme de maîtrise en direction de cinéma et télévision de l'université de Californie à Los Angeles. Elle reçoit une distinction en tant que réalisateur à Motion Pictures of America Associates Award and the Hollywood Foreign Press Award. Elle fait partie d'une nouvelle génération du cinéma africain. Son moyen métrage Pumzi est sélectionné au Festival du film de Sundance (dans l'Utah), l’un des principaux festivals du cinéma indépendant.

En 2018, son long-métrage Rafiki est sélectionné pour le festival de Cannes, dans la sélection Un certain regard. C'est le premier film kényan jamais sélectionné à Cannes. Il est inspiré du livre Jambula Tree, écrit par Monica Arac de Nyeko et récompensée par le prix Caine 2007, il raconte l'histoire d'amour vécue par deux jeunes femmes. Pour sa réalisatrice, il était urgent de faire ce film compte-tenu du climat anti-LGBT en Afrique de l'Est. Cette oeuvre, c'est, pour elle, « la beauté et la difficulté de l’amour, des moments précieux pendant lesquels on s’élève au-delà de nos préjugés ». Sa réalisation a nécessité de « bousculer le cynisme profondément ancré dans la société concernant l’homosexualité à la fois auprès des acteurs, de l’équipe, de mes amis et de ma famille ». Suite à une interdiction de diffusion au Kénya, prise par les autorités de ce pays, la réalisatrice porte plainte contre le Kenya Film Classification Board, en argumentant sur la constitution.

 


Avec la collaboration de : 

avantage jeune Planoise Mandela Bains DouchesUniversité ouverteLes oiseauxCCASMaison de l'architecturecinemaviaCinema Victor Hugo aparr Bains Douches    Sandales Empedocles  irts

Avec l'appui média de : 

Est Planoise Mandela Diversions Macommune  France Bleu rcf Radio Campus Radio Bip Radio Shalom Villages FM

Avec l'appui de :

Fraternite generale