16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, 2020

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

Barkomo

Réalisé par Boucary Ombotimbé  et Aboubacar Bablé Draba

Avec Salimata Tapily, Boucary Goimba, Ousmane Kassogué, Daouda Ombotimbé
2019 Mali 1h15 mn VOSTFR

Mali, fin 17e siècle. Dans un petit hameau du Pays Dogon, un chasseur vit avec ses deux femmes. La première, Yamio, infertile après 10 ans de mariage, tente de se suicider à cause de l’humiliation que lui impose sa jeune coépouse, qui a donné un enfant à son époux. Sa tentative de suicide avortée, sur le chemin de son exil, elle arrive un mois plus tard dans une grotte où vit le Roi de Baroukommo. Le départ d’une nouvelle vie ?

 

Biographies

Aboubacar Bablé Draba

Né au Mali, Aboubacar Bablé Draba, enfant de l’ethnie Dogon, était comme pré­des­tiné à la créa­tion puisqu’enfant, il se plai­sait à créer des voi­tu­res et vélos avec seu­le­ment du fil de fer et des boites de conserve. Après l’obten­tion de son bac­ca­lau­réat en 2010, il obtint un Master I au Conservatoire des arts et métiers multimédia Balla Fasséké Kouyaté de Bamako. Ce fut le point de départ de sa car­rière sanc­tionné par des collaborations fructueuses avec des artis­tes maliens, burkinabés et français : réalisation de magazines, de publireportages, d’émissions télé pour la télévision nationale malienne, vidéos d’art ainsi qu’une série télé jeunesse.

En 2017, lors du concours de créa­tion numé­ri­que orga­nisé à Abidjan, il sera le seul afri­cain à être le podium en s’octroyant la médaille d’argent. IL avait pré­senté une vidéo dénom­mée « Ville Peinte », dépei­gnant la société malienne dans ses diver­si­tés et dif­fé­ren­ces tout en fai­sant la pro­mo­tion de la cohé­sion sociale. « C’est l’ensemble des différences qui fait un peuple », avait-il fait entendre. Barkomo est son premier long métrage coréalisé avec son compatriote Boucary Ombotimbé, cinéaste.

 

Boucary Ombotimbé

Ce der­nier est né vers 1986 dans le Cercle de Bandiagara (Mali). Après son baccalauréat, il obtint un diplôme de l’Institut National des Arts de Bamako, sec­tion dramatique, et un autre de mise en scène de la faculté de let­tres, lan­gues et scien­ces. Boucary Ombotimbé est un artiste complet. Comédien, dan­seur, il a une longue expérience scénique dans de nombreux festivals internationaux. Au-delà des planches, il a été formateur dans la gestion civile de conflit, dans le renforcement de la citoyenneté, à la prise de parole en public ; professeur de théâtre au lycée roseyabanatara, Metteur en scène permanent de la compagnie NAMA de mas­ques et marionnettes.

Au cinéma, Boucary Ombotimbé a suivi une formation au Centre national de la cinématographie du Mali de 2011 à 2014, et s’est formé 8 mois auprès de Souleymane Cissé. Il a été acteur en jouant les pre­miers rôles dans Nunungunu kan de Soussaba Cissé, dans Les rois de Ségou de Boubacar Sidibé et dans Les signes des yeux de H Nega Maiga . Suivra son assis­ta­nat sur la réalisation du film Boua chariade Soussaba Cissé, puis réa­li­sa­teur d’un moyen métrage La fille de Coulibaly et du court métrage L’Assemblée des fous.

 

 



Avec la collaboration de : 
Bains Douches Battant  Migrations Besançon Bourgogne Franche-Comté 

Avec l'appui média de : 
L'Est Républicain Topo le magazine régional des jeunes Diversions maCommune.info Africultures Radio France Bleu Besançon RCF RadioRadio Campus Besançon Radio Bip Radio Shalom Besançon Villages FM Signis

Avec l'appui de : 
Megarama Beaux-Arts