16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, du 5 au 13 novembre 2016

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

17° édition du 11 au 18 novembre 2017

Appel à films et projet jusqu'au 30 juin 2017 : Accès aux formulaires d'inscription

TRAVEL

réalisé par Nicola MAI – Nigéria / France – 2016 – 63 mn

Synopsis

Afin d’aider sa famille après la mort de son père, Joy quitte le Nigeria pour la France. Si elle savait qu'elle allait vendre des services sexuels dans ce pays, elle ne pouvait pas imaginer le degré d'exploitation auquel elle devrait faire face. TRAVEL est le terme utilisé par les femmes nigérianes pour décrire leur migration. Ce film raconte le parcours de Joy pour tenter de sortir de cette situation d’exploitation et gagner sa liberté.

Cette ethnofiction documentaire a été co-écrit par Nicola Mai et huit travailleuses du sexe nigérianes assistées par l'association Les amis du Bus des Femmes à Paris. Nicola Mai met en scène, avec des acteurs et sur deux écrans, des discours et des situations contradictoires qu’il a recueilli au cours d’un long travail sur les frontières humanitaires qui émergent par rapport aux identités et comportements sexuels.

Travel est le second volet du projet art-scienceEmborders du réalisateur Nicola Mai, financé par la Fondation A*MIDEX de l’Université Aix-Marseille. Le projet examine la façon dont la protection humanitaire et le droit d’asile sont devenus des frontières donnant (ou refusant souvent) l’accès aux Droits de l’Homme et au marché du travail sur la base de discours standardisés et ethnocentriques de vulnérabilité et de caractérisation du genre / sexe. 

Biographie

Nicola Mai

Nicola Mai est sociologue et réalisateur, professeur de Sociologie et Etudes Migratoires à la Kingston University (Londres, Royaume-Uni). Ses publications universitaires et ses films ont pour objet les expériences et perspectives des migrants qui travaillent dans l’industrie globalisée du sexe. A travers des ethnofictions expérimentales et des résultats de recherches inédites, Nicola Mai met en cause les politiques qui lisent forcément la migration liée au travail sexuel en termes de traite, tout en portant l’accent sur la complexité ambivalente des dynamiques d’exploitation et d’autonomie qui sont en jeu et en explorant différentes expériences et rencontres entre la migration et l’industrie du sexe.

 

 

 

 
 

Avec le soutien de

Drac Franche-Comté ACSE  Conseil Général du Doubs Ville de Besançon Cinéma Victor Hugo Simon Graphic Bévalot Phox Besançon Garage Morel BesançonGarage Morel BesançonLycée Pergaud BesançonCROUSRECIDEVMaghreb des Films Videlio EventsLe Sénacle

Appui média

L'Est Républicain  France Bleu Besançon  RCF Besançon  Africultures  Signis   Magazine Diversions      Affiche 2016