16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, 2021

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

Arezki Metref

Journaliste, écrivain et réalisateur, ancien élève de l’Institut d’Études politiques d’Alger, Arezki Metref est devenu journaliste en 1972. Il collabore notamment à L’Unité, Révolution Africaine, El Moudjahid, Algérie Actualité. En janvier 1993, il crée avec Tahar Djaout et Abdelkrim Djaad l’hebdomadaire Ruptures dont il est rédacteur en chef. Il part en 1993 en France et ne retourne en Algérie qu’en 2001. Il collabore au quotidien londonien The Guardian, aux revues Autrement, Maghreb Machrek, Panoramiques et à la rubrique monde de l’hebdomadaire Politis. Il donne également des conférences sur l’Algérie en France et à l’étranger.

Cinéma (réalisation)

  • At Yani, paroles d’argent (documentaire, 52 minutes), Algérie, 2007
  • Le plateau de la pluie (reportage, 13 mn), Alger 2010

Livres

  • Quartiers consignés, Algérie Littérature / Action, n° 2, Marsa éditions, Paris, juin 1996.
  • Douar, une saison en exil, Domens, Pézenas, 2006 (ISBN 2915285306).
  • Roman de Kabylie ou le livre des ancêtres, Éditions Sefraber, 2010.
  • Le jour où Mme Carmel sortit son revolver, Dalimen, Alger, 2016
  • La traversée du somnambule, Koukou éditions, Alger, 2016
  • Mes cousins des Amériques, Koukou éditions, 2017

 

Essais

  • Algérie, Chroniques d’un pays blessé, préface de Denis Sieffert, illustrations de Dilem, Domens, Pézenas, 1998
  • Algérie, la vérité mais pas toute la vérité (chroniques 1997-2002), Domens, Pézenas, 2002


Avec l'appui média de : 
L'Est Républicain Topo le magazine régional des jeunes Diversions maCommune.info  Africultures
Radio France Bleu Besançon RCF RadioSignis

Avec l'appui de : 
Megarama Beaux-Arts