16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon 2017

17° édition du 11 au 19 novembre 2017

Appel à films et projet jusqu'au 30 juin 2017 : Accès aux formulaires d'inscription

L'oeil du cyclone

Réalisé par Sékou Traoré - Écrit par Luis Marquès, Christophe Lemoine Burkina Faso – France 1h41 VOST F

Avec  Maïmouna N'Diaye, Fargass Assandé, Abidine Dioari, Issaka Sawouadogo

Dans un pays d'Afrique en proie à la guerre civile, une jeune avocate est commise d'office à la défense d'un rebelle accusé de crimes de guerre. A travers la partie d'échecs qui s'engage entre l'avocate idéaliste et l'ex-enfant soldat, deux visages de l'Afrique contemporaine vont s'affronter.

Bande annonce

Biographie

Sékou Traoré, né le 16 août 1962 à Bobo-Dioulasso, est un réalisateur, scénariste et producteur burkinabé.

Après avoir étudié le cinéma à l'Université de Ouagadougou et au conservatoire libre du cinéma français à Paris, il réalise un premier court métrage (Va, 1985), puis collabore à la réalisation de Bilakoro (1988) et Poussière de lait (1990) avec Issa Traoré de Brahima et Dani Kouyaté.

En 1992, les trois hommes fondent la société de production Sahélis. Traoré participe à de nombreux courts métrages et longs métrages en tant que producteur (À l'ombre d'un tamarinier, 1999; Sia, le rêve du python, 2001; Siraba, la grande VOIE, 2003; Rêves de poussière, 2006; Un homme qui crie, 2010; Grigris, 2013; Qui parle de vaincre?, 2014; Madame Tapsoba, 2014), réalisateur (Une femme, des éleveurs, 1997; Ismael, un exemple de courage, 1997; Gorel, ou le mil promis, 2003; Germain, entre boîtes et fils de fer, 2006; L'œil du cyclone, 2014, régisseur (Timbuktu, 2014) ou directeur photo (Djanta, 2006).

 

Récompense :

Étalon de bronze du Fespaco 2015 pour L'œil du cyclone

Prix Fespaco 2015 de la meilleure interprétation féminine pour L'œil du cyclone (Maïmouna N'Diaye)

Prix Fespaco 2015 de la meilleure interprétation masculine pour L'œil du cyclone (Fargass Assandé)

Luis marques

Comédien et metteur en scène espagnol, il se rend pour la première fois en Côte d'Ivoire en 1991 effectuer des recherches sur le théâtre africain. Il y rencontre Claude Gnakouri, comédien et metteur en scène également. Tous décident d'associer leurs talents et fondent l'Ymako téatri en s'appuyant sur la tradition orale africaine de transmissions des savoirs et informations par les griots et les conteurs. Parallèlement à la recherche sur la tradition orale et le conte, l'Ymako téatri (Ymako signifie en Bambara "ton problème, ce qui te concerne") poursuit un objectif de sensibilisation de la population au travers de leurs spectacles. Tous contiennent un message qui s'adresse à l'ensemble du public, chacun en tirant un enseignement correspondant à son niveau de compréhension.

 
 

Avec le soutien de : 

DRAC cget Bourgogne Franche Comte Grand Besancon Besancon

Avec la collaboration de : 

avantage jeune Planoise Mandela Bains Douches Senacle FRAC Cinema Victor Hugo aparr Bains Douches Cinematheque ligue enseignement Sandales Empedocles aparr irts diocese

Avec l'appui média de : 

Est Planoise Mandela Diversions Macommune africultures France Bleu rcf Radio Campus Radio Bip Radio Shalom Villages FM Signis

Avec l'accompagnement de : 

Fraternite generale Mois du documentaire Destival des solidarites Alimenterre africultures the film foundation World cinema project Centenaire Jean Rouch

Avec l'appui de :

Fraternite generale Bevalot Phox Garage Morel Le Criollo FASO TRIBAL Petite fleur