16è Festival des Cinémas d'Afrique de Besançon, 2021

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

LE TRAIN DE CANHOCA (COMBOIO DE CANHOCA )

Réalisé par ORLANDO FORTUNATO DE OLIVEIRA Angola, 1989 1h30 VOSTF

avec Adelino Caracol, Julio Sergio De Brito, Pedro Hilario Berson, Tomas Joaquim de Cruz, David Inoque Caracol, Cristina Cavalinhos, Filipe Crawford, Delfina Cruz, Jorge Salavisa, Ezequiel Ventura, Mafalda Vilhena

L'histoire a lieu à Malange, en Angola, en 1957, au cours de la domination coloniale portugaise. Après que le caporal Faria viole la femme de Njolo, Njolo demande réparation. La police secrète et les agents portugais locaux décident d'enseigner à Njolo une leçon pour son comportement "effronté". La police a arrêté 59 Angolais et les a mis en train à Luanda. Mais à Canhoca, l'entraîneur avec des prisonniers est désengagé et laissé sur les rails à la chaleur étouffante. L'unité du groupe de prisonniers commence à se désintégrer face à la famine et à la soif.

Le film raconte l'histoire de 19 prisonniers politiques qui voyagent par wagon couvert, se dirigant vers Luanda - le train se tient pendant trois jours à la gare de Canhoca. Fortunato a déclaré que son intention était de créer un «melting pot», où toutes les actions humaines se sont rétractées dans des situations normales.



Avec l'appui média de : 
L'Est Républicain Topo le magazine régional des jeunes Diversions maCommune.info  Africultures
Radio France Bleu Besançon RCF RadioSignis

Avec l'appui de : 
Megarama Beaux-Arts